NOUVELLES
12/06/2016 05:45 EDT | Actualisé 13/06/2017 01:12 EDT

Grève de pilotes suédois de SAS : reprise des négociations

Les pilotes suédois en grève du transporteur aérien SAS et des représentants du groupe sont revenus à la table des négociations dimanche, au troisième jour d'une grève qui a affecté 50.000 passagers et fait perdre des millions de dollars à l'entreprise.

"Nous discutons maintenant, avec l'espoir d'arriver à un accord", a déclaré à l'AFP le leader du syndicat des pilotes suédois SPF, Martin Lindgren.

"Les médiateurs nous ont appelés pour une rencontre", avait indiqué peu auparavant à l'AFP un porte-parole de SAS, Fredrik Henriksson.

"Nous voulons nous asseoir à la table des négociations le plus tôt possible", avait ajouté le porte-parole du transporteur aérien, qui a annulé dimanche 220 vols, affectant 26.000 passagers. Ces vols s'ajoutent à ceux annulés vendredi et samedi, qui avaient affecté 24.000 passagers.

Cette grève intervient à la haute saison pour la compagnie et affecte notamment les vols charters. Les vols opérés par des pilotes danois et norvégiens se poursuivent toutefois normalement, a précisé l'entreprise.

Après des mois de négociations, le syndicat SPF a rejeté la proposition des médiateurs en faveur d'une hausse salariale de 2,2%, en deçà des 3,5% réclamés.

La direction de SAS fait valoir que l'ensemble des exigences des pilotes, portant également sur des contrats de travail offrant une plus grande sécurité, entraînerait une hausse de 10% des coûts.

Le transporteur suédois n'a pas chiffré publiquement les pertes liées à cette grève, mais des analystes financiers l'évaluent à au moins 1,2 million de dollars par jour.

po/gl/at/mct/lpt