NOUVELLES
12/06/2016 13:46 EDT | Actualisé 13/06/2017 01:12 EDT

GP du Canada - Le Grand Prix en bref

Grand Prix du Canada, 7e manche (sur 21) de l'édition 2016 du Championnat du monde de Formule 1, couru dimanche à Montréal:

Distance: 70 tours de 4,361 km soit 305,270 km

Temps: frais, ciel nuageux

Meilleur temps absolu des qualifications: Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1:12.812 en Q3 (moyenne: 215,618 km/h)

Pole position: idem

Grille de départ:

1re ligne:

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) - Nico Rosberg (GER/Mercedes)

2e ligne: Sebastian Vettel (GER/Ferrari) - Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull)

Podium:

1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) les 305,270 km en 1 h 31:05.296 (moyenne: 201,082 km/h)

2. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 5.011

3. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) à 46.422

Meilleur tour en course: Nico Rosberg (GER/Mercedes) 1:15.599 au 60e tour (moyenne: 207,669 km/h)

Leaders successifs: Vettel du 1er au 10e tour, Hamilton du 11e au 23e tour, Vettel du 24e au 36e tour, Hamilton du 37e tour à l'arrivée.

Championnats du monde:

Pilotes: 1. Rosberg (GER), 116 pts; 2. Hamilton (GBR), 107 pts; 3. Vettel (GER), 78 pts; 4. Ricciardo (AUS), 72 pts; 5. Räikkönen (FIN), 69 pts; 6. Verstappen (NED), 50 pts; etc.

Constructeurs: 1. Mercedes-AMG, 223 pts; 2. Ferrari, 147 pts; 3. Red Bull, 130 pts; 4. Williams, 81 pts; 5. Force India, 42 pts; etc.

La course: 2e victoire d'affilée et 45e en F1 pour Hamilton, parti en pole position mais surpris par un départ canon de Vettel, depuis la 2e ligne, qui lui a permis de dépasser les deux Mercedes au premier virage. Encore plus surpris, Rosberg est alors sorti de la piste et s'est retrouvé 10e à la fin du premier tour, au coeur du peloton, pendant que Vettel et Hamilton s'échappaient en tête. Tout s'est joué sur le nombre d'arrêts au stand, pour changer de pneus, et Vettel, à cause de deux arrêts, a perdu tout le bénéfice de son départ de rêve, alors que Hamilton, en gérant parfaitement ses gommes, n'a fait qu'un seul arrêt et terminé quelques secondes devant l'Allemand. Le podium a été complété par Bottas, auteur d'une course régulière dans sa Williams, conclue par son premier podium de la saison, alors que Verstappen, parti 5e, a terminé 4e en résistant jusqu'au bout à Rosberg, handicapé aussi par une crevaison lente aux deux tiers de la course. Au championnat, Hamilton revient à neuf points de Rosberg, toujours leader mais en n'ayant marqué que 16 points en deux GP, contre 50 points marqués par Hamilton à Monaco et Montréal. Les pilotes Mercedes ont remporté six GP sur sept en 2016, avec comme seule exception la victoire de Verstappen en Espagne. Et Ferrari, malgré ses progrès cet hiver et à cause de plusieurs mauvais choix stratégiques, attend toujours sa première victoire de l'année.

dlo/jcp