NOUVELLES
12/06/2016 02:11 EDT | Actualisé 13/06/2017 01:12 EDT

Euro-2016 - République tchèque: Cech, l'indéboulonnable "Monsieur Parfait"

Face à une Espagne prise dans la tourmente du scandale sexuel éclaboussant son gardien David De Gea, la République tchèque pourra elle compter lundi à Toulouse (13H00 GMT) sur un Petr Cech inamovible dans ses buts.

Une chose est certaine: à l'heure de décider qui gardera sa cage face aux doubles tenants du titre, le sélectionneur tchèque Pavel Vrba n'aura pas les mêmes angoisses que son homologue de la Roja, Vicente del Bosque.

Hésitant entre le vieillissant Iker Casillas (35 ans) et son cadet De Gea (25 ans), Del Bosque a vu son dilemme s'amplifier depuis les accusations touchant le gardien de Manchester United.

La "Reprezentace" a elle Petr Cech, surnommé "Monsieur Parfait" ("Pan Dokonaly") par la presse de son pays.

A 34 ans, le géant de 1,96m, qui vient de battre le record de sélections (121) en équipe nationale, reste l'indéboulonnable chef de file d'une équipe tchèque avec qui il va disputer en France son quatrième Euro consécutif.

Éternellement coiffé d'un casque en mousse depuis qu'il a été victime il y a dix ans d'une fracture de la boîte crânienne après un choc lors d'un match de Premier League, Cech, dont le patronyme signifie "tchèque", a enfilé les gants pour la première fois avec sa sélection en février 2002 avant d'être en 2004 au Portugal l'un des grands artisans de l'aventure des Tchèques à l'Euro.

Avec les Nedved, Rosicky, qui sera encore à ses côtés en France, et Koller, il échoue en demi-finales contre la Grèce, vainqueur surprise du Tournoi, avant d'être élu meilleur gardien de l'Euro.

- 'Parfait' aussi en dehors du terrain -

Débarquant en Angleterre dans la foulée, après deux ans à Rennes, "Big Pete" explose dans les cages de Chelsea avec qui il gagne tout: quatre Championnats d'Angleterre (2005, 2006, 2010 et 2015), quatre Coupes d'Angleterre (2007, 2009, 2010, 2012), une Ligue des champions (2012) et une Europa League (2013).

Et il a su cette saison, après avoir été relégué sur le banc des Blues par le Belge Thibaut Courtois, rebondir à Arsenal où il a réalisé une saison époustouflante à l'issue de laquelle il a été élu pour la quatrième fois meilleur gardien de Premier League.

"Monsieur Parfait" sur le terrain, Petr Cech l'est aussi en dehors. Polyglotte qui parle à la défense des Gunners en trois langues (anglais, français avec Laurent Koscielny et espagnol avec Hector Bellerin et Nacho Monreal), passionné de batterie, le Tchèque, marié et père de deux enfants, Adela et Damian, n'a jamais fait en Angleterre les choux gras des tabloïds.

Son dernier tweet levant un bout de voile sur sa vie privée montrait le gâteau à son effigie réalisé par sa femme Martina pour célébrer le record de "clean sheets" (matchs sans encaisser de but) en Premier League battu par Cech en décembre.

- Dernière occasion de briller -

Toujours considéré comme l'un des meilleurs gardiens du monde, Cech vit a priori sa dernière grande compétition internationale.

"Après le Championnat d'Europe, je vais réfléchir pour savoir si je vais continuer ou non en sélection. Cela fait quinze ans que je dispute une soixantaine de matches par saison et cela se ressent", avait-il récemment confié.

Il a donc en France une dernière occasion de briller dès lundi face à l'Espagne qui compte avec Andres Iniesta l'un des joueurs que Cech "craint le plus", plus que "Messi, Neymar ou Suarez", avait-il assuré avant que les Gunners ne se fassent éliminer par Barcelone en huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

"C'est vrai qu'on est pas une équipe avec des grandes stars", a-t-il déclaré jeudi à Tours, où les Tchèques sont basés, "mais là où on est le plus fort, c'est si on joue ensemble, qu'on est vraiment solidaires". Solidaires devant le mur Cech.

mg/ah

GEA - GRENOBLOISE D'ELECTRONIQUE ET D'AUTOMATISMES SA

MANCHESTER UNITED