NOUVELLES
12/06/2016 09:20 EDT | Actualisé 13/06/2017 01:12 EDT

Euro-2016 - Eire: "On n'a rien à craindre", assure O'Neill

"On n'a rien à craindre", a assuré dimanche le sélectionneur de l'Eire Martin O'Neill à la veille de son 1er match du groupe E de l'Euro-2016 contre la Suède de la star Ibrahimovic qu'il jugeait "surestimée" il y a quelques années.

Q: Dans quel état se trouve la "petite" Eire?

R: "J'ai beaucoup attendu ce moment ces derniers mois. C'est super d'en être, on est pressés d'en découdre. On a un large effectif mais l'enchaînement des trois matches est serré. C'est comme ça dans les tournois. On ne va pas parler du 2e match toutefois avant d'avoir joué le premier. On a notre 11 de départ en tête mais on va continuer de réfléchir. On doit essayer de faire de belles choses. On n'a rien à craindre. On doit faire tout notre possible. Essayons et on verra bien ce que ça donne. Si on met des buts, je pense être ému mais j'espère que les joueurs pourront contrôler leurs émotions. Ca fait partie du jeu, c'est un sport qui procure des émotions. Après le Mondial, c'est le 2e plus grand tournoi".

Q: Pensez-vous toujours comme il y a quelques années qu'Ibrahimovic est surestimé?

R: "Il y a dix ans, c'était peut-être le cas, non? Mais il a changé depuis. A un moment, j'ai aussi pensé que Larsson était surestimé puis j'ai brutalement changé d'avis. Zlatan, c'est la mascotte suédoise et l'un des meilleurs joueurs du monde. Ce sera difficile de le tenir pendant le match car il fait partie des joueurs qui peuvent toujours s'échapper".

Q: Est-il vital de gagner ce premier match?

R: "On n'est pas obligé de gagner à tout prix mais c'est très important de bien commencer. La Suède va peut-être cibler ce match pour se dire que s'ils gagnent, ils ont ensuite une belle occasion de se qualifier. Les Gallois disaient avant que s'ils perdaient, ils ne seraient pas éliminés et je vois aussi les choses comme ça. Avec le nouveau format du tournoi cette année, c'est surtout le 3e match qui est déterminant".

Propos recueillis en conférence de presse

cd/gf