NOUVELLES
12/06/2016 14:12 EDT | Actualisé 13/06/2017 01:12 EDT

Euro-2016 - Allemagne-Ukraine: déclarations

Joachim Löw (sélectionneur de l'Allemagne): "Je n'ai pas été étonné par le jeu de l'Ukraine. Leur effectif est plus fort qu'en 2012, leur défense est très solide, ils ont beaucoup de puissance physique et ils sont très rapides, notamment sur les côtés. On a eu quelques problèmes dans nos relances, dans le jeu en transition. On a dû faire face à quelques contre-attaques et ils ont eu des occasions, mais on s'est amélioré en deuxième mi-temps. On a joué plus vite, fait des passes rapides et obligé notre adversaire à courir, c'est pour ça qu'on a dominé la deuxième mi-temps. Je suis content du jeu et du résultat. On a dû changer la défense car Hummels était blessé mais il faut continuer à travailler. La défense s'est améliorée durant le match et nos latéraux ont été plus offensifs en deuxième mi-temps ce qui nous a permis de presser. (Sur le prochain adversaire, la Pologne) Les deux équipes ont gagné aujourd'hui donc le deuxième match sera le plus important."

Toni Kroos (milieu de l'Allemagne): "C'est bien pour la confiance d'avoir gagné et de ne pas avoir encaissé de but. On a bien joué durant le match, même si en fin de première mi-temps on aurait pu encaisser un but. A ce moment-là, il nous a manqué un peu de rigueur, mais on a toujours une période un peu difficile durant un match, on ne peut pas être toujours bien. On a joué bien mieux en seconde période et ils n'ont pas eu d'autres occasions donc notre victoire est méritée. On n'était pas encore au niveau que l'on espère mais c'est un bon début et j'espère qu'on s'améliorera lors du deuxième match."

Mikhail Fomenko (sélectionneur de l'Ukraine): "Nous savions que ça serait très difficile de jouer contre l'Allemagne. C'est vraiment une machine, une équipe pleine de très bons joueurs. Pour pouvoir gagner il fallait déjà empêcher l'Allemagne de marquer. Et on n'a pas réussi à concrétiser nos occasions. Maintenant il faut rétablir psychologiquement et physiquement nos joueurs pour le prochain match où il faudra se relever."

Propos recueillis en conférence de presse

nb/gf