NOUVELLES
12/06/2016 06:56 EDT | Actualisé 13/06/2017 01:12 EDT

Dauphiné - 7e étape: déclarations

Romain Bardet (FRA/AG2R La Mondiale), 2e du classement final: "Je suis passé par tous les sentiments cette semaine. Un peu à l'image de mon Tour de France de l'an dernier, des montagnes russes. Le bilan, c'est une grosse satisfaction, le résultat qu'on attendait depuis le début de saison. C'est un échelon supplémentaire franchi dans ma carrière. Mais, pour le Tour, il faut garder la tête froide. Cette deuxième place, je la dois grandement à mes coéquipiers. Hier (samedi) j'étais déçu, je me suis excusé auprès d'eux de ne pas avoir été à la hauteur. C'était une erreur d'appréciation, je n'ai pas été lucide. Aujourd'hui (dimanche), je me suis dit +Remets-toi les idées au clair+. Je n'avais qu'une envie, c'était de rouler avec (Alberto) Contador quand on s'est retrouvé à quatre. Mais j'ai fait le point, je n'avais aucun intérêt à rouler. J'ai essayé de gérer mes émotions, c'est ce qui me faisait souvent défaut. J'ai beaucoup mûri."

Stephen Cummings (GBR/Dimension Data), vainqueur de l'étape: "C'était encore plus difficile qu'à Mende quand j'ai gagné l'étape du Tour de France. Cette fois, j'ai fait 50 kilomètres tout seul. Mais je me sentais très bien. J'ai eu l'idée d'attaquer quand j'ai vu (Tony) Gallopin devant, je me suis dit que ce serait bien de faire comme lui. Après, je l'ai lâché et je me suis retrouvé seul."

jm/es