NOUVELLES
11/06/2016 09:12 EDT | Actualisé 12/06/2017 01:12 EDT

Trois équipes canadiennes qualifiées pour Rio

Trois des cinq équipes canadiennes de volleyball de plage, inscrites au tableau principal du tournoi majeur de Hambourg, n'ont peut-être pas décroché la victoire, mais elles ont une bonne raison de célébrer.

Chez les femmes, Heather Bansley et Sarah Pavan (classées au 5e rang mondial) et Kristina Valjas et Jamie Broder (12es) ainsi que chez les hommes, Chaim Schalk et Ben Saxton (classés au 15e rang ) se sont qualifiés directement pour les Jeux olympiques de Rio grâce à leur classement mondial de la FIVB.

La clôture de la période de qualification, selon le classement mondial, se faisait avec la fin du tournoi allemand.

Les volleyeurs canadiens devaient à tout le moins passer la phase de groupe afin d'éviter une dégringolade à ce classement.

Broder et Valjas ont dû s'avouer vaincues face à April Ross et Kerri Walsh-Jennings, la triple médaillée d'or olympique de la discipline, en trois manches de 17-21, 21-12, 5-15.

Les Canadiennes ont livré une dominante deuxième manche, marquée par d'excellents services réalisés par Valjas.

Broder et Valjas ont terminé le tournoi au 17e rang.

« Nous planifions cette qualification olympique depuis les quatre dernières années, a dit Kristina Valjas. Toute concentration se tourne maintenant vers notre préparation pour le tournoi le plus important de notre vie. »

Ross et Walsh-Jennings ont aussi eu raison d'un autre tandem canadien au tour suivant, soit en ronde des 16.

Heather Bansley et Sarah Pavan, les Canadiennes les mieux classées sur le circuit, se sont fait montrer la porte de sortie en deux manches de 17-21 et 19-21.

Les Canadiennes se classent en neuvième place du tournoi.

Du côté des hommes, Chaim Schalk et Ben Saxton ont aussi perdu en deux manches (19-21, 8-21) devant les Brésiliens Pedro Solberg et Evandro pour terminer au 17e rang du tournoi.

« C'est fou quand on y pense. Plusieurs disent que le volleyball de plage a été créé sur la plage de Copacabana, raconte Chaim Schalk. Nous y étions plus tôt cette année pour un grand chelem et l'énergie était déjà à son comble. Copacapana sera électrisante en août ! »

C'est la première fois de l'histoire que deux équipes féminines disputeront le tournoi olympique.

Le Canada pourrait bien avoir une deuxième paire dans le tournoi masculin.

Josh Binstock et Sam Schachter prendront la route de la qualification continentale dans l'espoir de mettre la main sur l'un des billets restants pour Rio.

Le tournoi olympique se disputera à 24 équipes tant chez les femmes que chez les hommes, du 6 au 21 août 2016.