NOUVELLES
11/06/2016 12:47 EDT | Actualisé 12/06/2017 01:12 EDT

Red Bull croit que le temps frais prévu dimanche la favorisera au GP du Canada

MONTRÉAL — Les Red Bull de Daniel Ricciardo et Max Verstappen seront à surveiller dimanche, à l'occasion du Grand Prix de Formule 1 du Canada.

Selon les principaux intéressés, les conditions météorologiques prévues dimanche pourraient les favoriser. Environnement Canada prévoit que le ciel sera nuageux avec 30 pour cent de probabilités d'averses, et des bourrasques de vent pouvant atteindre jusqu'à 60 km/h.

«Je crois que la température fraîche prévue dimanche nous aidera, a noté Ricciardo, qui a triomphé sur le circuit Gilles-Villeneuve en 2014. Hier (vendredi), nous avons connu des ennuis avec la chaleur, notamment au niveau de la dégradation des pneus. Nous serons plus compétitifs s'il fait froid.»

Ricciardo s'élancera de la quatrième place sur la grille de départ dimanche, tandis que Verstappen prendra le départ du cinquième échelon. Ricciardo a signé un temps de 1:13,166, concédant un peu moins de deux dixièmes de seconde à Sebastian Vettel (Ferrari), le détenteur de la troisième place. Verstappen a suivi à un peu plus de deux dixièmes de seconde derrière (1:13,414).

Samedi, l'Australien âgé de 26 ans a poussé sa Red Bull à la limite et frôlé le mur des champions lors de son dernier tour lancé. Après coup, dans les garages de l'équipe autrichienne, Ricciardo n'a pu s'empêcher de pouffer de rire en revoyant la séquence au ralenti.

«Je crois que mon tour était assez propre, a-t-il évoqué, pince-sans-rire. Parfois, tu crois que tu peux retrancher quelques fractions de seconde dans certains secteurs en freinant plus tôt, ou plus tard. J'ai connu du succès dans le premier secteur, mais ç'aurait pu être mieux dans les deux derniers. Néanmoins, je suis satisfait du résultat.»

De son côté, Verstappen, qui a été contraint à l'abandon au Grand Prix de Monaco il y a deux semaines après avoir heurté une barrière de sécurité, a confié que sa priorité cette fois-ci était «d'éviter à tout prix le mur des champions». Un objectif qu'il a de toute évidence atteint en qualifications.

Ferrari dans la ligne de mire

Si Ricciardo et Verstappen obtiennent de bons résultats dimanche, Red Bull pourrait donc effacer l'écart de neuf points qui la sépare de Ferrari au championnat des constructeurs. L'écurie italienne a amassé 121 points jusqu'ici cette saison, tandis que Red Bull en a récolté 112. Mercedes domine toujours avec 188.

«J'espère que nous pourrons nous approcher de Ferrari dimanche, a mentionné Ricciardo, qui occupe le troisième rang au championnat des pilotes avec 66 points. Vous savez, Ferrari dispose de réglages particuliers pour la séance de qualifications, donc si elle réduit la puissance de son moteur pour se mettre en mode course, alors nous pourrions nous retrouver très près d'elle.

«J'aimerais bien qu'il y ait une lutte à trois équipes demain, ce serait formidable!», s'est-il exclamé.

Verstappen, qui est devenu le plus jeune vainqueur d'une épreuve de F1 de l'histoire au Grand Prix d'Espagne au début du mois de mai, n'a d'ailleurs pas caché les ambitions de Red Bull. Il a même évoqué la possibilité de chauffer les Mercedes de Lewis Hamilton et Nico Rosberg. 

«Je m'amuse jusqu'ici ce week-end, a déclaré Verstappen, qui a récemment obtenu sa promotion de Toro Rosso. Bien sûr, nous aurions préféré être plus près des Mercedes, mais nous pourrons travailler sur certaines choses ce soir qui nous permettrons de nous améliorer demain.»

La table est donc mise pour un Grand Prix du Canada qui promet d'être enlevant.