NOUVELLES
11/06/2016 09:37 EDT | Actualisé 12/06/2017 01:12 EDT

Irak: le chef chiite Sadr appelle à une grande manifestation après le ramadan

L'influent chef chiite irakien Moqtada Sadr a appelé samedi ses partisans à suspendre les protestations durant le ramadan tout en brandissant la menace d'une manifestation de grande ampleur à la fin de ce mois de jeûne sacré pour les musulmans.

"Il serait utile de faire une pause et de tout reporter à la fin du mois", a déclaré le leader chiite dans un communiqué.

Depuis des mois, les partisans de M. Sadr manifestent chaque semaine pour exiger la mise en place de réformes et des mesures contre la corruption, entraînant le déploiement en masse des forces de sécurité et le blocage de la capitale irakienne tous les vendredis.

M. Sadr a appelé à la préparation d'une grande "protestation populaire pacifique" après la fin du ramadan en juillet et a averti qu'il ne retiendrait pas ses partisans en cas d'affrontement avec les forces de sécurité.

Les manifestants fidèles au dignitaire chiite ont pénétré à deux reprises dans la Zone verte ultrasécurisée du centre de Bagdad au cours des deux derniers mois, occupant le Parlement et le bureau du Premier ministre.

Le 20 mai, des dizaines de personnes avaient été blessées lors d'affrontements entre les milices armées de Sadr et des factions rivales.

ak/jmm/cmk/hj