NOUVELLES
11/06/2016 08:12 EDT | Actualisé 11/06/2016 12:48 EDT

Le quart des pilotes d'Air France en grève: 20 % des vols annulés

PARIS - Environ le quart des pilotes d'Air France était en grève, samedi, pour obtenir de meilleures conditions de travail, le plus récent incident qui peut bouleverser les plans des voyageurs et à ternir l'image de la France alors que cette dernière accueille l'Euro, le championnat européen de soccer.

Des semaines de débrayage et de manifestations contre la réforme du droit du travail de l'Hexagone et relativement à d'autres conflits ont provoqué une ruée vers les stations-service, de violentes protestations dans les rues et une accumulation d'ordures dans les caniveaux.

Les dirigeants français espéraient que les troubles seraient terminés avant le début de l'Euro 2016, qui s'est amorcé vendredi et doit attirer plus deux millions de visiteurs dans le pays. Les syndicats des pilotes d'Air France et des éboueurs ont toutefois prévu poursuivre leur grève jusqu'à mardi.

Air France a indiqué qu'à peu près un cinquième de ses vols nationaux et internationaux planifiés samedi avaient été annulés, dont certains qui devaient transporter des spectateurs vers des villes où se déroulaient des matchs de l'Euro.

Les chefs de trains français débraient aussi depuis plusieurs jours. Les activités de la SNCF, la société ferroviaire de la France, étaient perturbées dans le sud-est du pays, samedi, et des annulations étaient possibles. À Paris, le service entre l'aéroport Charles-de-Gaulle et la capitale subissait aussi des perturbations, moins de trains effectuant le trajet sur cette ligne généralement très achalandée.

Quant aux déchets, la mairesse de la Ville-Lumière, Anne Hidalgo, a écrit sur Twitter que la municipalité mobilisait toutes ses ressources publiques et privées pour retirer les immondices.

Les grèves ont divers motifs, mais sont toutes alimentées par le mécontentement national généré par les tentatives du gouvernement français pour modifier les lois qui régissent les heures de travail et les licenciements.

La CGT, l'influent syndicat à l'origine de la plupart des troubles, pourrait rencontrer des représentants de l'Élysée au cours du week-end.