NOUVELLES
11/06/2016 05:05 EDT | Actualisé 12/06/2017 01:12 EDT

Euro-2016 - Wilmots: "Signer pour un point face à l'Italie ? Rien du tout !"

"Signer pour un point? Moi, je ne signe rien du tout. Je veux gagner mes matches": le sélectionneur de la Belgique, Marc Wilmots, a fait part de son ambition à l'avant-veille du duel face à l'Italie, samedi au Haillan.

"Cela pourrait arriver qu'on ne gagne pas mais je n'ai pas encore pensé à ce scénario", a déclaré Willie en conférence de presse, précisant toutefois que son équipe ne se jetterait pas tête baissée dans la bataille.

"L'équipe doit d'abord penser à défendre. Pour le reste, on a cinq joueurs capables de faire la différence à tout moment", a-t-il indiqué.

Wilmots pense bien sûr à ses stars (Hazard, De Bruyne, Lukaku, notamment) mais il compte s'inspirer de Didier Deschamps qui n'a pas hésité à remplacer Paul Pogba ou Antoine Griezman en cours de match vendredi face à la Roumanie.

"Si on n'est pas bien dans le match contre l'Italie, pourquoi ne pas sortir ses stars avant la 70ème, comme l'a fait Deschamps ? J'attends de mes réservistes qu'ils fassent la différence", a expliqué Wilmots, rappelant que cela s'était souvent produit par le passé.

Le sélectionneur belge se méfie de son alter ego italien, Conte, qu'il sait fin tacticien: "Il peut jouer en 3-5-2, 4-3-3 ou en 4-2-3-1. On peut s'attendre à des surprises mais je peux aussi être surprenant".

Le milieu de terrain Marouane Fellaini qui devrait être aligné au sommet du triangle de l'entrejeu (soutenu par Axel Witsel et Radja Nainggolan) se dit "optimiste" au moment d'entamer le tournoi.

"On a tous envie de commencer, on est excité. On a envie de montrer de quoi on est capable. Tout le monde a envie de jouer, c'est ce qui fait la force de cette équipe", a déclaré le joueur de Manchester United.

"Les joueurs ont plus d'expérience (qu'au Mondial brésilien), on a fait un tournoi ensemble et on a tous franchi des paliers dans des grands clubs", a-t-il poursuivi, annonçant que face à l'Italie, "il faudra jouer --excusez-moi du terme-- avec ses couilles".

"Nous répondrons présent physiquement, techniquement et tactiquement", a-t-il conclu.

Ce Belgique-Italie programmé lundi à Lyon sera le premier choc de cet Euro. En novembre dernier à Bruxelles, les Diables avait disposé (3-1) de la Squadra en match amical.

bnl/agu

MANCHESTER UNITED