NOUVELLES
11/06/2016 16:29 EDT | Actualisé 12/06/2017 01:12 EDT

Copa America 2016 - Uruguay: Suarez n'a aucun problème avec Tabarez

Luis Suarez a assuré samedi qu'il n'avait aucun problème avec le sélectionneur de l'Uruguay Oscar Tabarez alors qu'il s'était emporté sur le banc des remplaçants jeudi lors de la défaite de son équipe contre le Venezuela (1-0) qui a scellé l'élimination de la Celeste de la Copa America 2016.

"Mon coup de sang a été provoqué par ma frustration face à notre situation, pas parce que je voulais jouer, je savais que le +Maestro+ n'allait pas me faire jouer", a expliqué l'attaquant-vedette du FC Barcelone.

"J'ai beaucoup de respect pour notre sélectionneur, pour ce qu'il m'a apporté dans ma carrière, pour ce qu'il a fait pour cette équipe", a-t-il insisté.

"Si l'Uruguay est respecté, si nous avons une identité de jeu, c'est grâce à lui", a-t-il ajouté en précisant qu'il avait présenté ses excuses au sélectionneur pour les insultes diffusées sur les réseaux sociaux par son frère à l'issue du match de jeudi.

Suarez s'était emporté lors de la défaite contre le Venezuela en frappant le banc et en jetant ses chaussures, suggérant qu'il était en colère contre Tabarez.

Le sélectionneur avait indiqué après la rencontre que Suarez, blessé à une cuisse depuis la finale de la Coupe du Roi remporté le mois dernier avec le Barça, n'était pas encore opérationnel.

Suarez, auteur de 59 buts cette saison toutes compétitions confondues avec son club, pourrait participer au troisième et dernier match de l'Uruguay dans le tournoi, dimanche contre la Jamaïque, match sans aucun enjeu, puisque les deux équipes sont éliminées.

"Je n'exclus pas de jouer (dimanche), je vais attendre les résultats d'un troisième examen médical, il ne faut pas oublier que je me suis fait cette déchirure musculaire il y a seulement vingt jours", a-t-il expliqué.

"C'est compliqué: j'ai envie de jouer, mais cela pourrait me jouer des tours", a conclu le "Pistolero".

Suarez était très attendu lors de cette Copa America 2016, puisqu'il avait manqué l'édition 2015 à cause de sa longue suspension reçue pour avoir mordu l'Italien Giorgio Chiellini lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil.

psl/jr/tll