NOUVELLES
11/06/2016 11:13 EDT | Actualisé 12/06/2017 01:12 EDT

Cinq jeunes ont fugué à Laval

Quatre filles et un garçon ont fugué au cours des dernières heures, à Laval, a appris Radio-Canada. Au moins une des filles fréquentait le centre de jeunesse. Elle a été retrouvée samedi après-midi.

La police de Laval doit diffuser un communiqué sous peu.

La mère de la jeune Mathilde Geoffroy Aubé, Marjolaine Aubé, a confirmé que sa fille avait fugué du centre jeunesse. Elle disait craindre qu'elle recrute ou se livre à des activités de prostitution, avant qu'elle ne soit retrouvée.

Selon Mme Aubé, sa fille Mathilde n'en était pas à sa première fugue.

Vendredi, elle avait droit à une sortie, elle s'est rendue au restaurant avec sa grand-mère. Après la sortie, cette dernière l'a déposée au centre jeunesse, la pensant en sécurité. Mais Mathilde est ressortie peu après pour ne pas revenir.

« C'est le Grand prix. On était tellement inquiets. Il y a même des sorties que j'ai coupées pour m'assurer qu'elle reste en sécurité au centre jeunesse », affirme Mme Aubé.

« [Je ne voulais que] des sorties juste avec moi et ma mère, et même pas dans des lieux publics. Elle voulait aller magasiner, j'ai dit non, il y a peut-être des gens qui vont l'attendre au centre d'achat ou je ne sais pas », ajoute-t-elle.

Les policiers se font prudents pour l'instant pour ce qui est des raisons qui ont pu pousser ces jeunes à fuguer.

« On ne peut pas dire que c'est directement relié à [de la prostitution]. Sont-ils dans le nord à Mont-Tremblant, dans une fête? Dans un pool party sur la Rive-Sud avec des amis? Sont-ils au centre-ville à cause de la F1? Des médias disent est-ce pour faire de la prostitution? Pour l'instant, on garde toutes les avenues ouvertes », affirme Franco di Genova, du Service de police de Laval.

L'hiver dernier, une série de fugues est survenue au Centre jeunesse de Laval.