NOUVELLES
11/06/2016 08:34 EDT | Actualisé 12/06/2017 01:12 EDT

Argentine: évacuation d'une partie d'un des aéroports de Buenos Aires en grève

Les forces de sécurité de l'aéroport Jorge-Newbery de Buenos Aires ont fait évacuer samedi la tour de contrôle après une décision de justice, alors que les contrôleurs aériens sont en grève, rapporte le quotidien argentin Clarin.

Samedi matin, le terminal des départs et des arrivées des vols intérieurs était complètement paralysé, selon le journal, alors que l'autre grand aéroport de la ville, Ezeiza, où partent et arrivent les vols internationaux, n'était pas touché.

Les contrôleurs aériens ont entamé vendredi une grève de 48 heures dans les aéroports argentins, avec pour conséquence des retards et des annulations de vols.

Actuellement employés par l'Etat, ils contestent leur passage à une entreprise privée, qui entraînerait la perte d'un certain nombre d'avantages liés à leur convention collective, a expliqué à la presse le délégué syndical Marcelo Belelli.

Cette grève survient dans un contexte très tendu en Argentine, où les licenciements s'accumulent, où l'inflation annuelle atteint les 40% et où l'électricité, le gaz et l'eau deviennent deux à 20 fois plus chers.

Le président Mauricio Macri, arrivé à la tête de l'Argentine en décembre, a justifié ces augmentations par un déficit creusé sous les présidences de Nestor et Cristina Kirchner (2003-2015), où l'Etat finançait massivement les services publics.

bur-mr/ja/jl/cls