Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le projet de loi pour interdire l'éviction des aînés à faible revenu est adopté (VIDÉO)

QUÉBEC – Le projet de loi 492 visant à interdire l’éviction des aînés à faible revenu de leur logement a finalement été adopté vendredi.

Parrainé par Françoise David, il s’agit de la première pièce législative présentée par Québec solidaire adoptée depuis la création du parti il y a 10 ans.

La nouvelle loi interdira à un propriétaire d’évincer un locataire à faible revenu âgé de 70 ans et plus, qui réside à cet endroit depuis plus de 10 ans.

Une exception est toutefois prévue pour un propriétaire de 70 ans et plus qui souhaite reprendre le logement pour lui-même ou un autre locataire du même âge. Un propriétaire occupant de 70 ans et plus pourra aussi reprendre le logement pour y loger un membre de sa famille, peu importe son âge.

En point de presse, François David a souligné que l’adoption du projet de loi est le fruit d’un travail de «collaboration» avec le gouvernement Couillard qui a duré deux ans.

Pour un parti d’opposition, il est «rarissime» de réussir à faire adopter un projet de loi significatif, a souligné la députée solidaire.

L’événement a d’ailleurs donné lieu à une scène probablement inédite sur le parquet du Salon bleu.

Après le vote qui a scellé l’adoption du projet de loi, la ministre de la Culture Hélène David a été retrouver sa sœur sur le plancher du Salon bleu pour l’enlacer et la féliciter (voir la vidéo ci-dessus).

INOLTRE SU HUFFPOST

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.