NOUVELLES
10/06/2016 02:48 EDT

Apple se dirigerait vers un système d'abonnements pour ses apps

Bloomberg via Getty Images
The Apple Inc. logo is seen before the start of an Apple Inc. event in Cupertino, California, U.S., on Monday, March 21, 2016. Apple Inc. Chief Executive Officer Tim Cook is expected to unveil a smaller iPhone Monday in attempt to woo those who are holding on to older versions. Photographer: David Paul Morris/Bloomberg via Getty Images

Pourquoi charger le client une seule fois quand il serait possible de le faire à plusieurs reprises?

C'est la question qu'Apple se pose en ce moment, alors que la compagnie connaît une baisse historique des ventes de ses iPhones.

Le géant de la techno introduirait bientôt un nouveau modèle de ventes d'applications, qui encouragerait les développeurs à instaurer un système d'abonnement mensuel, a annoncé Bloomberg mercredi.

L'entente actuelle permet à Apple de soutirer 30 % des profits des applications vendues dans son «App Store», selon The Verge.

Le modèle d'applications basées sur un système d'abonnement permettrait aux développeurs de profiter de 85 % des profits annuels de leurs produits.

Apple offrirait aussi aux développeurs de payer pour que leurs applications occupent une place plus avantageuse dans l'App Store, un peu comme les résultats de recherche payants qu'offre Google.

Jusqu'en avril dernier, plus de 75 % des revenus de l'App Store d'iOS provenaient d'applications de jeux vidéo. La plupart des produits qu'offre la boutique d'Apple sont gratuits, mais incluent des achats intégrés.

Phil Schiller, le Vice-Président marketing senior d'Apple, présente le iPad Pro lors d'une conférence au siège-social à Cupertino en Californie le 21 mars 2016. (Photo: Stephen Lam/Reuters)

Apple avait déjà considéré les résultats de recherche sponsorisés. L'idée a toutefois été temporairement mise de côté pour permettre à la compagnie d'intégrer ce nouveau système progressivement et «d'une manière qui plaira aux clients»,a déclaré Phil Schiller, vice-président marketing senior d'Apple, à The Verge.

Il a ajouté que les publicités intégrées aux résultats de recherche seraient construites de manière à être justes «pour les développeurs, mais aussi pour les développeurs indépendants.»

Le PDG d'Apple, Tim Cook parle de l'iWatch lors d'une conférence à Cupertin en Californie le 21 mars 2016. (Photo: Stephen Lam/Reuters)

Apple a plusieurs plans pour sa boutique d'applications.

La compagnie compte réduire le délai d'approbation des applications pour que la moitié, au moins, soit disponible dans l’«App Store» 24 heures après soumission. Présentement, il faut plus de deux jours pour approuver 90 % des applications.

Les réactions à la nouvelle sont mitigées. Elle inquiète notamment Fraser Speirs, qui travaille à la Cedars School of Excellence, où tous les élèves possèdent un iPad. Il se demande si Apple a considéré les répercussions du nouveau plan sur le milieu de l'éducation.

Le programmeur Miguel de Icaza fait partie de ceux qui se réjouissent de la nouvelle.

Le système de paiement mensuel sera implanté le 13 juillet 2016, lors de la première journée de l'Apple's Worldwide Developer Conference, selon Bloomberg.

Ce texte initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

VOIR AUSSI:

Galerie photo Lancement de l'iPhone SE (21 mars 2016) Voyez les images