DIVERTISSEMENT
09/06/2016 07:02 EDT | Actualisé 09/06/2016 07:03 EDT

Une toile inédite de Louis Anquetin dévoilée au musée des beaux-arts de Montréal

Courtoisie MBAM

Une toile inédite de Louis Anquetin, l'un des pères de la technique du cloisonnisme à la fin du 19e siècle, a été dévoilée jeudi au musée des beaux-arts de Montréal en avant-première d'une exposition consacrée à Toulouse-Lautrec cet été.

L'intérieur de chez Bruant: le Mirliton, réalisée entre 1886 et 1887 par Louis Anquetin sans être totalement achevée, est une huile sur toile figurant l'ambiance du célèbre cabaret du chansonnier Aristide Bruant.

Oubliée pendant des décennies, la toile est réapparue au détour d'une vente en novembre 2014 chez Sotheby's à New York, a rappelé Nathalie Bondil, directrice du musée des beaux-arts de Montréal.

Acquise par un particulier, elle a été prêtée pour une première exposition au musée montréalais dans le cadre de l'exposition consacrée à Henri de Toulouse-Lautrec.

Louis Anquetin et sa technique du cloisonnisme, un trait plus foncé venant rehausser les sujets d'un tableau en délimitant les couleurs, a influencé des peintres de l'école de Pont-Aven comme Paul Gauguin ou Emile Bernard.

Ce dernier trône en bonne place à gauche de la toile d'Anquetin, même si la célèbre danseuse de cabaret La Goulue -souvent croquée sur les dessins de Toulouse-Lautrec -, s'impose au beau milieu du tableau.

La toile d'une belle luminosité, reflet "d'une distorsion des couleurs vues aussi chez Degas", est "le symbole du rapport étroit de Toulouse-Lautrec et d'Anquetin", a expliqué Nathalie Bondil.

Si Aristide Bruant, propriétaire des lieux, est reconnaissable en arrière-plan grâce à sa longue célèbre longue écharpe rouge, Toulouse-Lautrec y a est aussi dépeint, plus petit au coeur d'un groupe de personnages masculins.

Au total, une petite centaine d'oeuvres de Toulouse-Lautrec, toutes provenant d'une collection privée, vont être exposées du 18 juin au 30 octobre au musée des Beaux-arts de Montréal. Cette exposition fera étape ensuite au Phillips Museum de Washington du 4 février au 30 avril 2017.

Voir aussi:

Galerie photo Pompeii au MBAM Voyez les images

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter