NOUVELLES
08/06/2016 01:57 EDT | Actualisé 09/06/2017 01:12 EDT

Singapour: les fonctionnaires bientôt privés d'Internet au travail

Les fonctionnaires à Singapour n'auront plus accès à Internet sur leur ordinateur de travail à partir de mai 2017, ont indiqué mercredi les autorités de l'archipel d'Asie du Sud-Est, l'un des pays les plus connectés au monde.

L'objectif de cette mesure est de prévenir des cyberattaques et la propagation de logiciels malveillants qui pourraient infecter le réseau de messagerie électronique de l'Etat via les ordinateurs de l'administration.

"Nous avons commencé à dissocier l'accès à Internet des postes de travail d'un groupe d'agents de la fonction publique, et nous allons continuer à le faire pour le reste des fonctionnaires progressivement pendant un an", a précisé à l'AFP l'Autorité de régulation des télécoms et des médias (IDA).

Le gouvernement révise régulièrement les mesures de sécurité pour rendre son réseau plus sûr, a ajouté l'IDA.

"Il y a des alternatives pour l'accès à Internet, et le travail des fonctionnaires ne change pas", selon la même source.

De nombreux services de l'administration sont disponibles en ligne, tels l'enregistrement pour un mariage, le dépôt d'une plainte à la police et la consultation avec un médecin. Mais ces services ne seront pas perturbés par la nouvelle mesure, ont indiqué des sources liées à ce projet.

Des terminaux avec une connexion internet seront disponibles pour les agents de la fonction publique qui en ont besoin, selon le quotidien singapourien The Straits Times.

Les fonctionnaires, eux, auront toujours accès à Internet sur leurs appareils personnels tels les téléphones portables et tablettes électroniques, ajoute-t-il.

el-rc/bfi/ros