NOUVELLES
08/06/2016 07:26 EDT | Actualisé 09/06/2017 01:12 EDT

Sharapova est suspendue pour deux ans par la Fédération internationale de tennis

LONDRES — La joueuse de tennis russe Maria Sharapova a été suspendue pour deux ans par la Fédération internationale de tennis (ITF) pour avoir utilisé du meldonium après le 1er janvier 2016.

Sharapova a échoué un test antidopage lors des Internationaux d'Australie, le 26 janvier dernier. Sa suspension a d'ailleurs été imposée de façon rétroactive à cette date.

Dans un communiqué émis sur son site Internet, l'ITF a expliqué qu'un tribunal indépendant a trouvé Sharapova coupable d'avoir enfreint les règles antidopage de la fédération et a décidé de lui imposer cette suspension et d'effacer tous ses résultats depuis cette date.

L'échantillon qu'a soumis la joueuse de 29 ans a été analysé par le laboratoire montréalais de l'Agence mondiale antidopage (AMA). Des traces de meldonium, interdit depuis le 1er janvier 2016, y ont été découvertes.

Le 2 mars dernier, Sharapova a été accusée d'avoir contrevenu aux règles antidopage. Après avoir admis avoir fait usage du produit interdit, elle a immédiatement demandé une audience devant un tribunal indépendant, comme le lui permettent les règles de l'ITF.

Cette audience a eu lieu les 18 et 19 mai dernier et le tribunal a rendu mercredi sa décision.

Il a déterminé que Sharapova devait être sanctionnée pour deux ans, seule son admission rapide lui a permis de voir cette suspension rétroactive au 26 janvier. Elle doit toutefois renoncer aux points et à la bourse acquis lors des Internationaux d'Australie.