NOUVELLES
08/06/2016 03:45 EDT | Actualisé 09/06/2017 01:12 EDT

Pérou: Kuczynski maintient une avance d'environ 50 000 voix

LIMA, Pérou — L'ancien économiste de la Banque mondiale Pedro Pablo Kuczynski détenait toujours mercredi une mince avance face à Keiko Fujimori dans la course à la présidence du Pérou.

Après le dépouillement d'environ 98 pour cent des bureaux de scrutin, M. Kuczynski récolte 50,1 pour cent des votes, contre 49,9 pour cent pour Mme Fujimori. Les deux rivaux ne sont séparés que par environ 50 000 voix.

Les responsables continuent à comptabiliser les votes de près d'un million de Péruviens qui vivent et votent à l'étranger, principalement aux États-Unis. Ces électeurs avaient fort majoritairement appuyé Mme Fujimori lors de la présidentielle de 2011, mais on s'attend à ce qu'ils soient plus partagés cette fois-ci.

Quelque 360 000 votes sont également contestés et seront examinés par une commission électorale spéciale.

Les deux candidats se font discrets en attendant que soit annoncée l'issue du vote. M. Kuczynski a demandé mardi à ses partisans de faire preuve de calme et de patience.

Il s'agit du scrutin le plus serré au Pérou depuis 1962, quand la course à la présidence s'était soldée par un coup d'État militaire.

La Force populaire de Mme Fujimori a remporté une majorité solide au Congrès, où elle contrôlera 73 des 130 sièges. En revanche, la nouvelle formation de M. Kuczynski n'a décroché que 18 sièges, soit moins que la plus importante alliance de gauche du pays.