DIVERTISSEMENT
08/06/2016 06:13 EDT | Actualisé 08/06/2016 06:14 EDT

Luc Guérin fait courir les foules... au théâtre

Courtoisie

Après avoir joué Les Intouchables 103 fois devant 70 000 personnes à travers le Québec l’année dernière, Luc Guérin s’apprête à connaître un autre succès sur les planches au Théâtre du Vieux-Terrebonne, où il jouera Drôle de couple, une pièce dont la prévente annonce déjà l’ajout de plusieurs représentations tout au long de l’été.

Après le succès populaire obtenu à l’été 2015 par Le combat des chefs, les trois directeurs artistiques (Guérin, Benoit Brière et Martin Drainville) ont décidé de monter Drôle de couple de Neil Simon.

L’auteur américain raconte ici les aventures d’Oscar et Félix, deux amis récemment rejetés par leurs femmes, qui devront apprivoiser leurs caractères en devenant colocataires. « Leurs personnalités très distinctes vont s’entrechoquer et ça va brasser! dit Guérin. Ces deux gars-là sont tellement différents. L’un a 14 ans d’âge comportemental et l’autre est un névrosé de l’entretien ménager. »

Malgré la drôlerie de leur réunion, le comédien assure que les spectateurs ne vont pas uniquement se taper sur la cuisse. « On n’est pas dans la légèreté pure, mais dans une pièce profondément ancrée dans les comportements humains. C’est très drôle, mais on s’intéresse beaucoup à leur humanité. Au début, les deux sont des hommes de peu de mots qui ne savent pas comment accueillir le désarroi de leur ami. Ils vont fuir leurs sentiments, mais peu à peu, l’effet de l’un sur l’autre va les transformer. »

Le comédien connait très bien l’œuvre pour l’avoir jouée il y a déjà 20 ans chez Duceppe. Il défendait alors le rôle de Félix aux côtés de Marcel Leboeuf. À l’été 2016, Guérin interprétera Oscar, dans un texte qu’il a retraduit et adapté. Ce qui lui a permis de mieux comprendre l’esprit de Neil Simon.

« Neil Simon était un brillant one liner. Aujourd’hui, il écrirait certainement pour des humoristes. Il a une grande habileté pour la répartie. Il sait comment écrire une réplique comique et des situations intéressantes, avec un parti pris pour l’humain, la famille et l’amitié. »

Une amitié payante

Ces trois thématiques touchent particulièrement les trois directeurs artistiques. Luc Guérin est d’ailleurs convaincu que l’amitié qui le lit depuis plus de 20 ans à Drainville est un plus pour les spectateurs. « La base de Drôle de couple, c’est la relation entre ces deux grands amis. Si on était deux comédiens qui se connaissaient à peine, on aurait pu travailler pour rendre notre amitié crédible. Mais avec nous, elle est déjà là. Et ça parait. C’est un atout! »

La direction de la pièce a été confiée à Édith Cochrane qui, malgré son expérience en mise en scène pour le spectacle d’humour d’Emmanuel Bilodeau, effectue ici sa première mise en scène au théâtre. « Après notre premier quart de travail, je lui ai dit qu’elle était excellente et qu’elle allait en faire beaucoup d’autres! Sa lecture de l’œuvre est tout à fait juste. Elle nous dirige avec précision, ouverture et un leadership extraordinaire. On a vraiment fait un bon choix! »

À venir dans Unité 9

Drôle de coïncidence, Cochrane jouait la psychologue dans Unité 9 avant que son personnage soit mystérieusement remplacé par un autre psy, Steven Picard, interprété par Guérin.

Occupé par les tournages de la cinquième saison du téléroman, l’acteur affirme que son personnage sera très occupé par les effets collatéraux des drames du dernier épisode (tentative de suicide de Marie Lamontagne, attaque au crayon de Bouba sur le directeur, etc.).

« Il y aura énormément de retombées psychologiques et sociales. Steven rencontrera des détenues qu’il n’avait pas déjà comme patientes. J’adore ce qui s’en vient pour lui. Je remercie la vie chaque fois que je plonge dans ces textes pour les décortiquer et les apprendre. »

Si plusieurs téléspectateurs ont eu l’impression que la vie privée de Picard avait été mise de côté tout au long de la saison dernière, alors qu’ils avaient pu découvrir certains pans de sa vie privée et de ses traumatismes une année plus tôt, Guérin affirme que l’auteure Danielle Trottier rouvre la porte légèrement durant les douze premiers épisodes. « On va remettre en lumière sa solitude. Ce gars-là vient en aide à tout le monde, mais il a perdu Agathe et il a des zones de vulnérabilité lui aussi. »

La pièce Drôle de couple sera présentée tout l’été au Théâtre du Vieux-Terrebonne dès le 9 juin. Cliquez ici pour plus de détails.

Voir aussi:

Galerie photo Théâtre d'Aujourd'hui: saison 2016-2017 Voyez les images