NOUVELLES
08/06/2016 09:44 EDT | Actualisé 09/06/2017 01:12 EDT

Libye: le groupe État islamique serait en déroute dans la ville de Sirte

BENGHAZI, Libye — Les forces loyales au gouverment libyen reconnu par la communauté internationale ont pénétré profondément dans la ville de Sirte, le bastion de la branche libyenne du groupe armé État islamique, ont indiqué des responsables mercredi.

Les troupes libyennes se seraient emparées d'un pont stratégique à l'intérieur de la ville, d'où les djihadistes pendaient les corps de leurs ennemis.

Elles ne seraient plus qu'à cinq kilomètres du coeur de Sirte et de la place centrale de Zafrana, où étaient exécutés les prisonniers reconnus coupables par les tribunaux du groupe.

Sirte est la seule ville contrôlée par les djihadistes à l'extérieur de la Syrie et de l'Irak. Elle était parfois vue comme une capitale alternative pour le califat autoproclamé de l'organisation.

Les militants se défendent actuellement sur plusieurs fronts, notamment à Falloujah, en Irak, et dans deux provinces du nord de la Syrie, Alep et Raqqa.

Les forces libyennes sont appuyées par des frappes aériennes et ne rencontreraient pratiquement aucune résistance, à part des explosifs cachés le long de leur trajet. Elles s'approcheraient maintenant du palais des congrès Ouagadougou, qui compte parmi les immeubles les plus importants de la ville.

Le groupe armé État islamique et d'autres organisations ont profité du chaos qui règne en Libye depuis la chute de Mouammar Kadhafi, en 2011, pour s'enraciner profondément dans le pays.