NOUVELLES
08/06/2016 14:02 EDT | Actualisé 09/06/2017 01:12 EDT

Les parlementaires pourront visiter les bases militaires sans permission

OTTAWA — Le gouvernement de Justin Trudeau annule la directive formulée par les conservateurs qui obligeait les députés et sénateurs à demander une permission avant de visiter une base militaire au pays.

Le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan, a indiqué mercredi que de telles visites pourront avoir lieu — à condition que le commandement de la base soit d'accord.

Selon M. Sajjan, les députés et sénateurs devraient bénéficier d'un accès libre aux bases militaires, sans avoir à demander une permission ministérielle.

Dans une directive formulée en 2014, le gouvernement de Stephen Harper avait prévenu les députés qu'ils pouvaient seulement visiter une base située dans leur circonscription. Le gouvernement conservateur soutenait alors qu'il s'agissait d'une directive émanant de l'armée.

Les députés de l'opposition ont vu dans cette directive une manoeuvre du gouvernement pour les empêcher de bien remplir leur rôle.

Le ministre Sajjan a indiqué mercredi que cette directive est dorénavant annulée.

«Il est important que les parlementaires et les sénateurs aient libre accès à nos militaires partout au Canada», a-t-il précisé lors de la période de questions aux Communes.