NOUVELLES
08/06/2016 13:13 EDT | Actualisé 09/06/2017 01:12 EDT

Les Canadiens très conscients de la discrimination envers les Premières Nations

OTTAWA — De plus en plus de Canadiens qui ne sont pas des Autochtones estiment que les membres des Premières Nations sont autant victimes de discrimination que les autres minorités, sinon plus, suggère un sondage récent.

Mené par la firme Environics avec l'aide de sept organisations autochtones et non autochtones («allochtones»), le sondage révèle que pour près de 90 pour cent des répondants allochtones, les membres des Premières Nations sont «souvent» ou «parfois» la cible de gestes discriminatoires.

L'enquête suggère aussi que les allochtones reconnaissent et comprennent «à un certain niveau» les défis et les inégalités auxquels doivent faire face les membres des Premières Nations.

Les résultats de ce sondage sont publiés un an après le dépôt du rapport de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, mise sur pied pour se pencher sur le scandale des pensionnats fédéraux pour Autochtones. Après six ans de travaux, la commission a formulé 94 recommandations, en utilisant même le terme «génocide culturel».

Le sondage Environics a été mené par téléphone auprès d'environ 2000 adultes allochtones entre janvier et février; la marge d'erreur est de 2,2 points de pourcentage, 19 fois sur 20.