NOUVELLES
08/06/2016 04:36 EDT | Actualisé 09/06/2017 01:12 EDT

Israël: 4 Français inculpés dans une affaire d'escroquerie internationale

La justice israélienne a indiqué avoir inculpé mercredi quatre immigrants français accusés d'avoir usurpé les noms de grandes entreprises et organisations européennes pour en escroquer d'autres.

Le montant de ces malversations perpétrées par un réseau basé en Israël mais aux ramifications mondiales se monte à 9,11 millions d'euros, selon des documents publiés par le ministère de la Justice.

Le Français Chanel (haute couture, luxe), l'Allemand Bosch (équipement automobile, électroménager) ou le Suédois Electrolux (électroménager) font partie des sociétés dont le nom a été utilisé frauduleusement pour en duper d'autres, comme ICI Paris XL, une chaîne de magasins de parfumerie fondée en Belgique.

D'après les documents publiés par la justice israélienne, les escrocs présumés avaient un intérêt particulier pour le sport et le foot.

Ils auraient ainsi tenté d'abuser le constructeur automobile sud-coréen Kia en se servant du club français des Girondins de Bordeaux. Ils auraient aussi tenté leur chance contre la chaîne de télévision Eurosport en se faisant passer pour la Ligue de football professionnel (LFP) en France et auraient fait plusieurs tentatives en exploitant le nom du fabricant italien de chaussures et de vêtements de sport Diadora.

Le modus operandi des suspects consistait à exploiter les relations commerciales entre deux entreprises, l'une cliente de l'autre.

Ils se faisaient passer, auprès de l'entreprise cliente, pour des représentants de l'entreprise prestataire. En utilisant de fausses adresses e-mail et en falsifiant des documents bancaires, ils persuadaient des employés de la société cliente de leur transférer de l'argent.

Quand les paiements arrivaient sur leurs comptes, ils s'adressaient à l'entreprise prestataire en se présentant comme les représentants de l'entreprise cliente et prétendaient que le paiement réclamé avait été retardé, reculant ainsi le moment où l'alerte pouvait être donnée.

Ils auraient soutiré de la sorte 5,4 millions d'euros à ICI Paris XL en se faisant passer pour des représentants de Chanel.

D'après la justice israélienne, les suspects louaient des appartements en Israël, qu'ils transformaient en centres opérationnels grâce à un équipement technologique considérable, et détenaient de nombreux comptes bancaires en République tchèque, en Slovaquie et en Pologne.

Les Français Henri Omisi, Daniel Alon, Jérémy Laloum et Mordechaï Lalouch, résidents de Netanya près de Tel-Aviv, ont été inculpés dans cette affaire, ainsi que deux Italiens pour complicité, et écroués, a dit la justice.

dms/lal/bpe

KIA MOTORS

ELECTROLUX