NOUVELLES
08/06/2016 04:13 EDT | Actualisé 09/06/2017 01:12 EDT

Il "serait extrêmement difficile" pour l'UE de "travailler avec Trump" (Moscovici)

Le commissaire européen Pierre Moscovici a jugé mercredi qu'il serait "extrêmement difficile" pour l'Union européenne de "travailler avec une administration Trump", si le candidat républicain à la présidentielle américaine l'emportait en novembre.

"La Commission européenne n'a pas pris de position" concernant la candidate démocrate Hillary Clinton et Donald Trump, a d'abord assuré le commissaire européen aux Affaires économiques, dans un entretien avec des médias français.

Bruxelles a-t-elle quand même une préférence pour un des deux concurrents ? "Oui, parce que quand je vois Donald Trump, je vois la figure d'un populiste, je vois des propos qui sont critiqués par des membres du Parti républicain -et pas les moindres, je pense au président de la Chambre des représentants Paul Ryan qui a dit qu'il tenait des propos racistes quand il s'acharnait sur un juge d'origine mexicaine-, je vois des propos qui sont des propos antieuropéens, je vois des propos protectionnistes", a répondu M. Moscovici.

A ses yeux, "il serait extrêmement difficile de travailler avec une administration Trump". "Je souhaite que nous l'évitions, je le souhaite comme responsable politique (...)", a-t-il ajouté.

"En même temps, si Donald Trump est demain président des Etats-Unis, il aura cette légitimité et il faudra travailler avec lui", a souligné M. Moscovici.

Mais "la Commission européenne exprime, en tout cas je l'exprime moi, des inquiétudes par rapport à une candidature parfois baroque", a-t-il poursuivi.

frd/hba/bds