NOUVELLES
08/06/2016 06:34 EDT | Actualisé 09/06/2017 01:12 EDT

Fausse alerte à la bombe, un avion d'EgyptAir atterrit en Ouzbékistan

Un avion d'EgyptAir reliant Le Caire à Pékin a atterri d'urgence mercredi en Ouzbékistan après un coup de téléphone anonyme évoquant une bombe à bord, appel qui s'est avéré être une fausse alerte, a annoncé la compagnie aérienne.

L'avion a pu repartir ensuite, d'après la compagnie.

Le vol MS955 a redécollé pour Pékin, "tout va bien", a indiqué à l'AFP le président d'EgyptAir Safwat Mussallam, après un atterrissage mercredi matin à l'aéroport d'Ourguentch, dans l'ouest de l'Ouzbékistan.

Le vol MS955 qui a quitté le Caire mardi à 23h55 et devait arriver à Pékin à 15h34 locales avait "atterri sur l'aéroport le plus proche après qu'un coup de téléphone anonyme eut assuré qu'une bombe se trouvait à bord", avait déclaré M. Mussallam à l'AFP un peu plus tôt.

"L'appareil a été évacué, fouillé et les recherches se sont révélées négatives", avait-il ajouté. "Nous devons prendre en compte sérieusement toute alerte".

L'appareil transportait 118 passagers et 17 membres d'équipage, selon un communiqué de la Uzbekistan Airways.

L'Egypte a connu ces derniers mois une succession de drames et d'incidents aériens.

Le 31 octobre 2015, un attentat du groupe jihadiste Etat islamique (EI) a tué les 224 occupants d'un charter de touristes russes qui venait de décoller de la station balnéaire de Charm el-Cheikh, sur les bords de la Mer rouge.

Le 19 mai, 66 personnes ont péri dans le crash en Méditerranée d'un Airbus d'EgyptAir en provenance de Paris.

Le 29 mars, un déséquilibré avait détourné un avion de la compagnie égyptienne vers Chypre et s'était rendu après avoir libéré tous ses otages.

Le 1er juin, un avion d'EgyptAir avait déjà été évacué au Caire juste avant de décoller en direction de Bangkok, à la suite d'un coup de téléphone similaire à celui de mercredi, mais la fouille de l'appareil s'était révélée négative et il avait décollé peu après.

mma-gir-tgg/hj