NOUVELLES
08/06/2016 10:16 EDT | Actualisé 09/06/2017 01:12 EDT

Etats-Unis et Inde doivent approfondir leur coopération de sécurité (Modi)

Les Etats-Unis et l'Inde doivent approfondir leur coopération pour lutter contre le terrorisme et encourager la paix et la stabilité de l'Afrique à l'Asie, a déclaré mercredi le Premier ministre indien Narendra Modi devant le Congrès américain.

"Le besoin pour nous à l'heure actuelle est d'approfondir notre coopération de sécurité", notamment pour "isoler ceux qui abritent, soutiennent et financent" les terroristes, a déclaré le Premier ministre indien.

Narendra Modi n'a pas cité explicitement le Pakistan, mais a mentionné, parmi les organisations terroristes qui menacent l'Asie, Lashkar-e-Taïba (LeT), une organisation populaire au Pakistan qui figure sur la liste noire américaine de organisations terroristes.

Un partenariat fort entre les Etats-Unis et l'Inde peut aussi "contribuer à assurer la sécurité des voies maritimes internationales et la liberté de navigation" internationale, a également déclaré M. Modi, dans une allusion aux querelles de souveraineté sur la mer de Chine méridionale.

Pékin revendique la souveraineté de la quasi-totalité de cette zone stratégique pour le commerce mondial, provoquant des tensions avec ses voisins et avec Washington.

Les Etats-Unis ont envoyé à plusieurs reprises des navires militaires patrouiller dans les zones revendiquées par Pékin, pour montrer qu'ils n'acceptent pas un passage en force de la Chine sur ces questions.

Le Premier ministre indien est en visite à Washington depuis lundi. Il a rencontré le président américain Barack Obama mardi. Les deux hommes ont affiché leur volonté commune d'aboutir à une ratification rapide de l'accord sur le climat conclu en décembre à Paris.

M. Modi était le cinquième Premier ministre indien à s'exprimer devant le Congrès réuni au grand complet, une invitation réservée aux dirigeants de pays amis et alliés des Etats-Unis.

Charmeur, maniant l'humour, le Premier ministre s'est attaché dans son discours à présenter l'Inde comme le grand partenaire "naturel" des Etats-Unis en Asie.

Les deux pays sont tous les deux dotés de Constitutions fondées sur la "liberté", "l'égalité" des citoyens, ou la "démocratie", a-t-il déclaré.

Il a rappelé "qu'il y a plus d'Américains qui se penchent pour faire du yoga que pour ramasser une balle de baseball".

Et le Parlement indien semble fonctionner de manière aussi "harmonieuse" que le Congrès américain, a-t-il ironisé.

Après son discours, le Premier ministre indien était invité à déjeuner par le président de la Chambre des représentants, Paul Ryan, et à une réception avec 500 personnes organisée par le Congrès.

Le Premier ministre indien a aussi rencontré pendant sa visite des patrons américains et indiens. Le géant Amazon a promis d'investir trois milliards de dollars en Inde.

En Californie notamment, "le génie de l'innovation de l'Amérique et la créativité intellectuelle indienne sont à l'oeuvre pour créer les industries du futur", s'est félicité M. Modi dans son discours au Congrès.

dc-lby/elc