NOUVELLES
08/06/2016 12:18 EDT | Actualisé 09/06/2017 01:12 EDT

Dominic LeBlanc laisse entendre qu'il aimerait conserver Pêches et Océans

OTTAWA — Le leader du gouvernement en Chambre, Dominic LeBlanc, qui s'occupe également de Pêches et Océans Canada, laisse entendre qu'il aimerait bien se consacrer à temps plein à ce ministère.

Le premier ministre Justin Trudeau a confié récemment à son vieil ami ce portefeuille laissé vacant après la démission du ministre Hunter Tootoo, qui doit régler un «problème de dépendance».

Mercredi, lors d'un sommet marquant la Journée mondiale de l'océan, à Ottawa, M. LeBlanc a laissé entendre assez clairement qu'il aimerait bien conserver le portefeuille des Pêches de façon permanente.

Alors que des rumeurs de remaniement ministériel planent sur la colline du Parlement, le vieux routier du Nouveau-Brunswick a indiqué qu'après seulement huit jours à Pêches et Océans, il aimerait bien léguer un héritage à ce ministère et y laisser son empreinte.

Lors de son allocution, et devant deux de ses collègues ministres, M. LeBlanc a rappelé comment le premier ministre Trudeau le taquinait sur son «travail à temps partiel» à titre de leader du gouvernement en Chambre.

Les libéraux ont éprouvé certaines difficultés récemment à faire cheminer leur ordre du jour législatif aux Communes, une tâche réservée au leader du gouvernement en Chambre.