BIEN-ÊTRE
08/06/2016 10:58 EDT | Actualisé 08/06/2016 11:01 EDT

Dans le frigo de Patrick Langlois

Christine E. Laprade

Patrick Langlois ne chôme pas, ces derniers temps. Le sympathique animateur s’est récemment joint officiellement à l'équipe d'ÉNERGIE 94,3 Montréal. Les samedis et dimanches, il est à la barre de l’émission de radio Les Week-Ends V.I.P., de 10 h à 15 h où il reçoit plusieurs invités. Également, le 19 juin prochain, il animera le tapis rouge des iHeartRadio Music Awards, diffusé à VRAK.tv , en compagnie de son amie, Maripier Morin.

Le père de famille, qu’on connaît surtout grâce à Ça commence bien! et Ménage à Trois, a d’abord fait ses débuts à MusiquePlus en 2008. Beaucoup ignorent que le jeune homme a aussi parcouru le monde pendant dix ans avec le groupe Simple Plan, pour qui il a réalisé des DVD et s’est notamment occupé de la promotion du groupe.

CEL – Ce qui me saute aux yeux est qu’il semble n’y avoir aucun produit laitier dans ton frigo…

PL- « Il n’y a que du lait 2 % sans lactose et c’est pas mal juste pour les céréales de mon fils et pour mon café latte le matin. C’est le seul lait qu’on boit. J’essaie toujours d’avoir du cheddar âgé dans mon frigo, mais j’essaie d’éviter le lactose ».

CEL- Je sais que tu manges plus santé qu’avant… Est-ce dû au fait que tu es devant les caméras, t’es-tu mis une certaine pression sur les épaules?

PL- « Depuis quelques années je me suis remis en forme. J’ai coupé pas mal tout ce qui est pain et pâte, la bière. Il y en a dans mon frigo, mais c’est plus au cas où un invité arrive chez nous. Avant, je rentrais du boulot et c’était une bière, deux bières… mais là j’ai coupé ça, j’essaie de manger plus de fruits et de légumes. Depuis que j’ai fait ce virage santé, je mange plus souvent qu’avant, et mieux. L’été où j’ai coupé le pain, j’ai perdu dix livres! Mal manger draine de l’énergie».

CEL- Que consommes-tu au petit déjeuner? As-tu une routine particulière?

PL- «Je suis très routinier. Tous les matins je me fais un shake au lait de soja au chocolat avec une banane, une cuillère de protéine et un peu de blanc d’œuf. Je pars la journée comme ça! »

CEL- J’aperçois des mets préparés et quelques items biologiques. En général, privilégies-tu les aliments organiques ou… pas vraiment?

PL- « Non, pas vraiment! Si ça adonne, OK, mais je ne cours pas après les légumes bios quand je fais mon épicerie. Ça coûte plus cher de un, et de deux, je ne vois pas tant la différence… La soupe à la courge me tentait, c’est pourquoi que je l’ai achetée, et non à cause de mot bio dessus ».

CEL- Vous avez une énorme variété de houmous et de trempettes! Vous êtes plutôt bien équipés côté condiment, à ce que je vois!

PL- «Quand j’ai envie d’une collation, je vais manger des Triscuits avec un petit dip… C’est santé et satisfaisant. Tu vois aussi dans notre porte toutes nos sauces! On aime beaucoup faire des fondues l’hiver. C’est ridicule! J’ai fait l’émission avec Giovanni Apollo, Apollo dans l’frigo, il n’en revenait pas. On aime cuisiner… On aime aussi essayer de nouvelles affaires donc il y a toujours un truc différent dont tu as besoin pour la recette. Là, je crois qu’on a pas mal tout! (rires)».

CEL- Un truc dans ta porte m’intrigue, juste à côté du jus de citron. C’est une sorte de sauce japonaise, ai-je raison?

PL- «C’est du yuzu! J’adore le poisson et la bouffe japonaise. Je me fais souvent des tartares ou des sashimis, c’est tellement simple. Je vais chercher mon poisson chez le poissonnier, je le tranche, je mets deux parts de sauce soja et une part de yuzu, puis soudainement c’est comme si tu étais au restaurant. J’ai le livre de cuisine de Nobu qui influence beaucoup mes recettes, ma cuisine ».

CEL – Tu as déjà participé à l’émission Un Souper Presque Parfait… Qui cuisine chez toi?

PL- «Oui! J’y ai fait toutes mes spécialités : tartare, sashimi de thon à queue jaune et morue noire laquée au miso. Ça y va par vague, on a chacun nos plats signatures, je dirais pas mal 50-50».

CEL- Aimez-vous recevoir les gens, manger à la maison ou êtes-vous plus de type resto?

PL- «On aime beaucoup recevoir à la maison. Surtout avec des enfants maintenant, c’est tellement plus facile ainsi… ».

CEL- Quels sont tes vices culinaires?

PL- «Du popcorn! C’est comme une drogue…! J’ai une main qui n’arrête plus d’aller dans le sac jusqu’à ma bouche, je suis incapable d’arrêter! Je suis allé au cinéma avec mon fils cette semaine et le film qu’on voulait voir était complet… J’ai dit, OK, le film est complet... mais peut-on aller juste acheter du popcorn? (rires). Au moins je ne rajoute pas de beurre, il est déjà assez beurré comme ça. L’autre chose que j’aime vraiment, vraiment, beaucoup, ce sont les biscuits chauds comme les biscuits Pillsbury ou Félix & Norton congelés… Ça, avec un bon verre de lait, je ne suis pas vraiment capable de dire non à ça. Quand il y en a dans le frigo, je passe à travers. J’essaie donc de ne pas trop en acheter! Sinon, si j’ai faim et que je suis en train de faire l’épicerie, je peux m’acheter des Oréo… je finis le sac et on ne l’a même pas vu!».