NOUVELLES
08/06/2016 11:47 EDT | Actualisé 09/06/2017 01:12 EDT

COP21: feu vert à la ratification par la France de l'accord de Paris sur le climat

Le Parlement français a approuvé définitivement mercredi la ratification de l'accord sur le climat conclu en décembre à Paris à l'issue de la COP21, ce qui fera de la France "le premier pays industrialisé" à boucler l'adoption de ce traité historique.

La ratification formelle par le président François Hollande et les ministres concernés aura lieu mercredi, a annoncé à l'AFP la ministre de l'Environnement Ségolène Royal, saluant un "moment historique".

Tous les groupes politiques du Sénat ont voté mercredi pour le projet de loi déjà adopté à l'Assemblée le 17 mai, mais quelques sénateurs ont préféré s'abstenir.

"Il y a peu d'occasions d'avoir des votes à l'unanimité ou à la quasi-unanimité", s'est réjouie Mme Royal, pour qui "nous allons pouvoir grâce à ce vote entraîner les autres pays", notamment européens.

Avec ce vote, la France est le deuxième pays d'Europe à ratifier l'accord de Paris, après la Hongrie, mais elle est aussi le premier pays industrialisé, membre du G7 et du G20, à le faire.

Adopté par 195 pays, l'accord vise à contenir le réchauffement sous le seuil critique de 2 voire 1,5°C par rapport au niveau pré-industriel, en réduisant les émissions de gaz à effet de serre (GES).

Pour entrer en vigueur, il faut que 55 pays représentant 55% des émissions mondiales de GES le ratifient.

A ce stade, 17 pays ont ratifié l'accord de Paris, essentiellement des petits Etats insulaires, qui représentent 0,04% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Mais des acteurs majeurs, dont la Chine et les États-Unis, les deux principaux pollueurs, ont annoncé leur intention de le faire.

jlp-chl/glr/bma/cls/fjb