NOUVELLES
08/06/2016 04:27 EDT | Actualisé 09/06/2017 01:12 EDT

Attaques au Kazakhstan: Nazarbaïev promet "le plus sévère des châtiments" aux assaillants

Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev a promis mercredi "le plus sévère des châtiments" aux auteurs des attaques ayant tué six personnes dans l'ouest du pays, alors que la police mène une vaste chasse à l'homme.

Dans sa première allocution depuis les attaques, perpétrées dimanche dans la ville d'Aktobé près de la frontière russe, M. Nazarbaïev a exigé que "tous les criminels, jusqu'au dernier, soient arrêtés".

"S'ils résistent avec des armes, tuez-les. Chacun d'eux doit (recevoir) le plus sévère des châtiments", a déclaré le chef d'Etat kazakh lors d'une rencontre avec le service de sécurité kazakh (KNB), retransmise à la télévision.

Après les attaques ayant causé la mort de trois civils et trois soldats, les autorités ont lancé une vaste opération "antiterroriste" et tué 13 "criminels" présumés.

Un suspect a également été arrêté et placé en détention. Six assaillants présumés restaient en fuite, selon les autorités.

Les attaques de dimanche, inhabituelles dans un pays relativement stable, relèvent du "terrorisme", avait déclaré mardi le ministère de l'Intérieur.

Bien qu'elles n'aient pas été revendiquées, la police estime que les assaillants sont des "extrémistes religieux".

Les Kazakhs ont reçu des SMS les prévenant que le niveau d'alerte terroriste avait été relevé pour 40 jours, et le KNB a annoncé un renforcement des mesures de sécurité dans ce pays dirigé d'une main de fer depuis l'époque soviétique par Noursoultan Nazarbaïev, 75 ans.

Le Kirghizstan, pays pauvre voisin du Kazakhstan, a également renforcé sa sécurité.

dr-cr-all/kat/jl