NOUVELLES
08/06/2016 07:45 EDT | Actualisé 08/06/2016 07:46 EDT

Accident de Tesla Model X : l'erreur serait humaine

Courtoisie

L’automobiliste victime d’un accident au volant de son Tesla Model X, dimanche dernier, serait elle-même à l’origine de la situation, et non le système Autopilot comme le précise la requête pilotée par le mari de la victime.

LIRE AUSSI

Tesla doit abandonner des options à Hong Kong

Le propriétaire d’un tout nouveau Tesla Model X, l’utilitaire sport tout électrique, a déclaré que son épouse, une conductrice expérimentée de 45 ans sans antécédents d’accident, conduisait la voiture à environ 14 heures dimanche. Comme elle allait garer le véhicule dans un centre commercial à Irvine, en Californie, le véhicule a soudainement accéléré à la « vitesse maximale » par lui-même, affirme Puzant Ozbag, le propriétaire du véhicule dans une déclaration publique.

Ozbag a déclaré que le véhicule n’avait été livré que cinq jours plus tôt. Il a dit que sa femme n'a pas activé toutes les fonctions du système Autopilot au moment de l'accident et qu'elle n'a pas appuyé à tort sur la pédale d'accélérateur au lieu du frein.

Tesla n’est cependant pas d’accord. En analysant les données du véhicule, auxquelles Tesla a accès, il semble que tout fonctionnait normalement. Jamais les fonctions du régulateur de vitesse ou Autopilot n’ont été activées, mais le véhicule aurait plutôt réagi à une pression brutale et complète sur la pédale d’accélérateur alors qu’il roulait 6 miles à l’heure.

Selon Tesla, cela confirme que l’automobiliste a bien enfoncé la pédale manuellement, précipitant le véhicule au-delà de la bande protectrice de ciment, jusque dans l’édifice qui bordait la rue.

Pour Puzant Ozbag cependant, la réponse de Tesla est fausse. Dans un forum consacré aux amateurs de ce véhicule électrique, il affirme avoir été contacté par deux autres personnes ayant vécu exactement la même chose. Dans les deux cas, Tesla affirme que la pédale aurait été enfoncée à 100 %. « Cela fait partie du questionnement. Pas 98, pas 95, toujours 100%. Dans les deux autres cas aussi, le conducteur se promenait à faible vitesse, un étant en train de se garer dans son garage. Tesla a formulé exactement la même réponse qu’à nous », a conclu le propriétaire qui envisage une poursuite.

Précisons quand même que les erreurs de pédale sont monnaie courante aux États-Unis. En 2012, la National Highway Traffic Safety Administration avait conduit une étude et était venue à la conclusion que plus de 15 accidents surviennent mensuellement en raison d’une confusion dans les pédales. Les victimes sont le plus souvent des femmes, âgées de moins de 25 ans ou de plus de 76 ans, une statistique que la NHTSA explique par la fréquentation plus souvent féminine de lieux à risque comme les centres commerciaux, les centres sportifs ou les stationnements d’école, là où les freinages brusques surviennent le plus fréquemment.

La police de Irvine effectue actuellement une enquête sur cet incident qui n’a heureusement pas fait de blessés.

Voir aussi:

Galerie photo La Tesla Model 3 et 10 autres voitures qui marqueront 2016 Voyez les images