NOUVELLES
05/06/2016 06:49 EDT | Actualisé 06/06/2017 01:12 EDT

Une Suédoise et un Polonais proclamés saints par le pape François

VATICAN — Le pape François a canonisé deux personnes, dimanche: une luthérienne convertie au catholicisme ayant sauvé la vie de Juifs durant la Deuxième Guerre mondiale et le fondateur du premier ordre religieux masculin consacré à l'Immaculée Conception.

Durant la messe de canonisation sur la place Saint-Pierre, le pontife a déclaré que la Suédoise Elizabeth Hesselblad et le Polonais Stanilas Papczynski avaient été des «témoins exemplaires du mystère de la résurrection».

Mme Hesselblad a rescapé 12 Juifs des familles Piperno et Sed en les cachant dans le couvent de Rome qu'elle dirigeait de décembre 1943 au 4 juin 1944, jour de la libération de la capitale italienne.

Née en Suède et de confession luthérienne, Elizabeth Hesselblad a émigré aux États-Unis où elle s'est convertie au catholicisme. Elle a plus tard déménagé à Rome, est devenue infirmière et a consacré sa vie à son ordre religieux. Elle est décédée de causes naturelles en 1957 et a été béatifiée en 2000.

Stanilas Papczynski, qui était connu sous le nom de Stanislas de Jésus et Marie, a soutenu les hôpitaux et les refuges pour les pauvres, et a aidé les malades dans la Pologne du XVIIe siècle. 

Son plus grand accomplissement est la fondation de la Congrégation des clercs mariaux, un ordre dévoué à la Vierge Marie.