NOUVELLES
05/06/2016 17:00 EDT | Actualisé 06/06/2017 01:12 EDT

Tenir en échec Sidney Crosby

C'est  la clé du succès pour les Sharks de San José. Si la mission a réussi samedi soir, elle devra être répétée lundi, si les Sharks veulent égaler la série finale de la Coupe Stanley face aux Penguins de Pittsburgh.

Le meilleur duo de défenseurs des Sharks, composé de Marc-Édouard Vlasic et de Justin Braun, est parvenu à contrer les efforts du capitaine des Penguins, un sérieux candidat au trophée Conn-Smythe.

« Je crois qu'ils ont été excellents samedi », a déclaré l'entraîneur des Sharks, Pete DeBoer à propos de son duo de défenseurs.

Dominants lors des deux premières rencontres, Crosby et ses compagnons de trio, Conor Sheary et Patric Hornqvist ont généré très peu de chances de qualité, samedi, et ont été limités à six lancers, leur plus bas total de la série.

Le trio n'a pas dirigé de lancer au but avant la 35e minute du match alors que Hornqvist a atteint la cible avec six minutes au deuxième engagement.

C'est l'avantage de jouer à domicile et incidemment celui du dernier changement, qui a permis aux Sharks de finalement avoir le dessus sur Crosby et sa bande.

Vlasic et Braun étaient sur la patinoire contre Crosby pendant plus de 13 minutes à forces égales lors du troisième match, selon War-On-Ice.

C'est presque le double de minutes que cette paire a totalisé contre la vedette des Penguins lors des deux premiers matchs à Pittsburgh.

« C'est beaucoup plus facile comme ça, en ayant le dernier changement, de voir quelle confrontation nous aurons », a commenté Braun.

Le trio de Crosby a totalisé 19 lancers au but lors des deux premières rencontres, générant un but chaque soir. Hornqvist a marqué dans la dernière minute du deuxième engagement samedi, mais Vlasic et Braun n'étaient pas sur la patinoire.

« C'est dur de jouer contre un gars comme ça, a dit Braun en parlant de Crosby. Quelques-unes des chances qu'il a créées étaient occasionnées par son habileté le long des rampes. Vous pensez que vous l'avez neutralisé, mais il se retourne et sort avec la rondelle. Il n'y a pas beaucoup de gars dans la Ligue qui font ça. »

Crosby, à un certain moment en première, a tenté de semer Vlasic derrière le filet grâce à quelques feintes habiles, mais le défenseur est demeuré devant lui et a éventuellement remporté la bataille.

Le capitaine s'est presque échappé plus tard en deuxième, mais il a été rejoint par Braun.

La confrontation démontre le talent de Vlasic, qui est discrètement l'un des défenseurs les plus efficaces de la Ligue.

Un membre important de l'équipe olympique canadienne et l'un des quatre premiers défenseurs à avoir été nommé sur l'équipe canadienne de la Coupe du monde, Vlasic base son style de jeu sur l'intelligence, le positionnement et de l'harponnage efficace.

« Il n'y a pas beaucoup de gens dans l'Est qui ont la chance de voir ce gars jouer, a déclaré le centre des Sharks, Logan Couture. C'est un défenseur incroyable. Il est un bon patineur et il joue physiquement. Il est une étoile dont on ne parle pas. »

Couture a ajouté que Braun était un complément parfait à Vlasic et un excellent patineur qui utilise son bâton de manière efficace pour freiner les jeux adverses.