NOUVELLES
05/06/2016 09:32 EDT | Actualisé 06/06/2017 01:12 EDT

Grand Prix de Catalogne - Déclarations

Valentino Rossi (ITA/Yamaha), 1er en MotoGP - "Je me sentais suffisamment bien pour revenir et procéder à quelques dépassements afin de revenir devant. A partir de ce moment-là j'ai essayé d'attaquer pour créer un écart, mais malheureusement je n'étais pas assez rapide pour distancer Marquez. Montmelo est un de mes circuits préférés et pourtant je n'avais pas gagné depuis 2009. La victoire a d'autant plus de saveur."

Marc Marquez (ESP/Honda), 2e - "Cela a été un week-end difficile pour tout le monde, mais je pense que nous avons tous rendu hommage à Luis Salom et offert le dimanche qu'il méritait. On a fait une belle course avec Valentino. J'ai souffert un peu de la chaleur et j'ai été incapable de le doubler au bon moment. Je me suis fait quelques frayeurs et j'ai commencé à calculer dans ma tête ma position au Championnat avec l'abandon de Jorge Lorenzo."

Dani Pedrosa (ESP/Honda), 3e - "Une course positive. Lors de la bagarre avec Maverick Vinales, j'ai perdu le contact avec le groupe de tête. Je ne sais pas pourquoi il était aussi agressif. Je suis content de remonter sur un podium, mais que ce week-end a été difficile. La famille de Luis Salom a voulu que la course se poursuive et nous avons tout donné. La minute de silence a été très émouvante."

Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha), abandon sur chute: "Tout d'abord, comme je le disais samedi, tout est secondaire après ce qui s'est passé vendredi et le décès de Luis Salom. Pour ce qui concerne la course, c'est incroyable que Ianone ait encore fait ce type d'erreurs. Au lieu de présenter ses excuses, il m'a demandé si j'avais connu un problème moteur ou s'il s'était passé quelque chose de spécial dans ce virage! Moi je pensais que c'était de sa faute!"

Andrea Iannone (ITA/Ducati), abandon sur chute - "Je suis vraiment désolé pour ce qui est arrivé avec Lorenzo, car je faisais une bonne course avec une adhérence pourtant limitée. Je n'ai rien pu faire pour éviter cet incident. J'ai freiné au même endroit que d'habitude, mais il était très lent et malheureusement nous sommes entrés en contact et avons chuté tous les deux. On pourrait imaginer que je suis arrivé trop vite et que je voulais le dépasser mais l'analyse des données électroniques m'a donné raison".

syd/tba/agu