NOUVELLES
05/06/2016 01:49 EDT | Actualisé 06/06/2017 01:12 EDT

Afghanistan: au moins 7 morts dans une attaque des talibans contre un tribunal

Au moins sept personnes ont péri dimanche lors d'une attaque des talibans contre un tribunal, la troisième depuis la désignation de leur nouveau chef fin mai, a-t-on appris auprès des autorités afghanes.

Ce nouvel assaut contre l'institution judiciaire afghane a secoué Puli Alam, chef-lieu de la province de Logar, à environ 70 km au sud de Kaboul. Il met en lumière la détermination des talibans à poursuivre le combat sous la houlette du mollah Haibatullah, nommé à leur tête il y a une dizaine de jours, après la mort du mollah Mansour tué dans un tir de drone américain au Pakistan.

Dans la matinée de dimanche, trois talibans ont pénétré dans la cour d'appel de Puli Alam et "ils ont ouvert le feu à bout portant. Ils ont tué sept personnes", a déclaré à l'AFP Salim Saleh, porte-parole du gouverneur de Logar.

Le premier président de la cour d'appel, qui venait tout juste de prendre ses fonctions, figure parmi les personnes tuées lors de l'attaque qui a également fait 23 blessés, selon M. Saleh.

Les insurgés ont ouvert le feu alors que les magistrats étaient réunis pour décider du sort de six talibans tout juste arrêtés.

Un récit confirmé à la chaîne Tolo News par Hassib Stanekzaï, un membre de l'assemblée provinciale, qui a précisé que les trois assaillants ont été abattus par les forces de l'ordre.

Le porte-parole habituel des talibans, Zabiullah Moudjahid, a immédiatement revendiqué l'attaque sur son compte Twitter. "C'est une opération menée en représailles à l'exécution" de six talibans condamnés à mort et pendus au mois de mai, a-t-il précisé.

Les talibans s'en prennent régulièrement aux dépositaires de l'autorité de l'Etat et aux symboles du gouvernement central, comme les tribunaux ou les ministères. Et sous la houlette du mollah Haibatullah, ils semblent peu enclins à reprendre le chemin des négociations, interrompues depuis l'été dernier.

Pour preuve, le 25 mai, dès la désignation du mollah Haibatullah connue, un kamikaze taliban s'est fait exploser au passage d'un minibus transportant des employés d'un tribunal près de Kaboul. Onze personnes ont péri.

Une deuxième attaque contre un tribunal, cette fois à Ghazni, dans l'est du pays, a fait six morts mercredi.

str-emh-gde/jh