NOUVELLES
04/06/2016 08:52 EDT | Actualisé 05/06/2017 01:12 EDT

Nigeria: le président Buhari condamne le meurtre d'une chrétienne

Le président nigérian Muhammadu Buhari a vivement condamné samedi le meurtre d'une chrétienne à Kano, la métropole du nord majoritairement musulmane, plaidant pour une meilleure cohabitation entre chrétiens et musulmans dans son pays affligé par des violences communautaires.

Bridget Abahime, une commerçante de 74 ans, épouse d'un pasteur, a été assassinée jeudi sur le marché de Kofar Wambai, a indiqué la police locale.

Ce meurtre est "absolument condamnable", a déclaré samedi M. Buhari dans un communiqué, appelant la population locale à éviter de nouveaux affrontements communautaires.

"Assurons ensemble la paix, et justice sera faite... Apprenons à respecter la foi de l'autre, de façon à nous connaître les uns les autres et à vivre ensemble dans la paix", a-t-il plaidé.

Le gouverneur de l'Etat de Kano, Abdullahi Umar Ganduje, et des dignitaires religieux s'étaient réunis vendredi pour dénoncer ce meurtre perpétré probablement par des "voyous" selon les autorités locales qui ont dit avoir déjà arrêté deux suspects.

Au moins quatre personnes ont été tuées fin mai dans le centre du Nigeria lors de deux jours de violences, à la suite de propos blasphématoires qu'aurait tenus un commerçant chrétien contre le prophète Mahomet sur les réseaux sociaux.

Au moins 7.100 chrétiens ont été tués dans le monde en 2015 "pour des raisons liées à leur croyance", dont 4.028 dans le seul Nigeria, selon le rapport annuel de l'ONG Portes Ouvertes (Open Doors), qui publie chaque année depuis 1997 un état mondial des persécutions contre les chrétiens.

abu-ola/ade/gl/dom

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!