NOUVELLES
04/06/2016 09:23 EDT | Actualisé 05/06/2017 01:12 EDT

Les feux causés par des mégots dans des pots à fleurs en hausse à Montréal

MONTRÉAL — Le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) demande aux fumeurs de ne pas éteindre leur mégot dans les pots de fleurs ou de plantes situés à l'extérieur du domicile. Selon les autorités, ce type de feu est en hausse à Montréal.

Depuis le retour des températures chaudes, le SIM dit avoir répertorié 12 incendies causés par «un article de fumeur» éteint dans le terreau d'un contenant de fleurs, comme une jardinière ou une plate-bande.  

Louise Desrosiers, chef de section de la prévention du SIM, dit que les fumeurs croient que la terre est inerte et ne représente donc pas un risque d'incendie, alors que c'est tout le contraire.

Les autorités expliquent que la terre noire ou le paillis contiennent de la tourbe, de la mousse ou des copeaux qui sont des matières combustibles et il peut également avoir des engrais chimiques, tous susceptibles de s'enflammer. De plus, il peut s'écouler de quatre à cinq heures entre le moment où une cigarette est écrasée dans une matière comme de la terre noire et l'apparition d'une première flamme.

La mise en garde du SIM survient alors que les fumeurs doivent consommer leur cigarette de plus en plus à l'extérieur, notamment depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle loi qui interdit la fumée sur les terrasses et dans plusieurs autres lieux publics.

M. Desrosiers observe que les fumeurs vont aussi en griller une à l'extérieur lorsqu'ils sont à la maison, ce qui représente un risque d'incendie résidentiel plus élevé. «Sur les balcons souvent le logis est affecté, car le feu se propage vers l'intérieur».

Les pompiers recommandent d'utiliser un cendrier ou une boîte de conserve appropriés pour l'extérieur, notamment ils doivent être placés assez haut pour protéger du vent.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!