NOUVELLES
04/06/2016 10:02 EDT | Actualisé 05/06/2017 01:12 EDT

Le niveau d'endettement dépend des politiques budgétaires et monétaires

OTTAWA — Le gouverneur de la Banque du Canada, Stephen Poloz, affirme que le niveau d'endettement des secteurs privé et public était fortement influencé par le dosage entre les dépenses du gouvernement et les politiques monétaires comme le taux directeur.

Dans un texte préparé en vue d'une allocation qu'il devait donner samedi à l'Université d'Ottawa, M. Poloz indique que la meilleure combinaison d'approches budgétaires et monétaires varie en fonction de la situation économique.

Ce discours survient alors que plusieurs pays à travers le monde ajustent leur dosage de politiques budgétaires et monétaires dans l'espoir de stimuler leur croissance économique.

Le gouvernement de Justin Trudeau a changé la façon de faire du gouvernement fédéral au cours des derniers mois en promettant d'investir des milliards de dollars de plus dans des projets permettant de relancer l'économie, dont les infrastructures.

Dans son allocution, Stephen Poloz explique que l'un des scénarios élaborés par la Banque du Canada montre que des dépenses gouvernementales plus importantes jumelées à des taux d'intérêt élevés entraînent une baisse du niveau d'endettement privé et une hausse de la dette publique.

Le scénario inverse provoque une montée de la dette du secteur privé et une baisse du niveau d'endettement du gouvernement.

M. Poloz a insisté sur le fait que trouver le bon équilibre était une tâche difficile pour les décideurs étant donné qu'un niveau d'endettement élevé au privé ou au public représentait une menace pour la stabilité financière.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!