NOUVELLES
04/06/2016 03:02 EDT | Actualisé 05/06/2017 01:12 EDT

Le Nigeria dit avoir récupéré près de 600 millions USD d'actifs frauduleux

Le Nigeria a affirmé samedi avoir récupéré près de 600 millions de dollars en actifs frauduleux depuis l'arrivée au pouvoir l'an dernier du président Muhammadu Buhari qui a fait de la lutte contre la corruption l'un des principaux axes de sa politique.

Du 29 mai 2015 à la fin mai 2016, le gouvernement a récupéré en devises locales 78,3 milliards de nairas (395 millions de dollars), 185 millions directement en billets verts, 3,5 millions en livres sterling et 11.250 euros, a annoncé le ministre de l'Information, Lai Mohammed, dans un communiqué.

Total des courses: plus de 590 millions de dollars pour cet Etat pétrolier happé de plein fouet par le recul des cours du brut et une baisse de sa production due notamment à des attaques rebelles dans le delta du Niger, coeur de sa production d'or noir.

Les autorités ont aussi affirmé samedi avoir mis la main sur des fermes, des immeubles, des bateaux et des véhicules, dont quatre récupérés dans les bureaux d'un ancien conseiller à la sécurité nationale. Le gouvernement n'a toutefois pas dévoilé l'identifié des personnes ou personnalités visées par ces saisies.

Le Nigeria figure à la 136e place du dernier classement des pays les plus corrompus de l'ONG anticorruption Transparency International. Et le Premier ministre britannique David Cameron avait qualifié en mai ce géant africain "d'extraordinairement corrompu".

Plutôt que de se lancer dans une diatribe contre le chef du gouvernement britannique, le président Buhari avait demandé à Londres de l'aider à récupérer des sommes "astronomiques" dérobées par sa classe dirigeante depuis des décennies et planquées à l'étranger.

Samedi, le ministre nigérian de l'Information a dit attendre, sans plus de détails, la restitution de l'équivalent de 340 millions de dollars "dissimulés" en Suisse, en Grande-Bretagne et aux Emirats arabes unis.

ola-ade/gl/jh

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!