NOUVELLES
04/06/2016 01:05 EDT | Actualisé 04/06/2017 01:12 EDT

Afghanistan: inauguration d'un barrage hydroélectrique financé par l'Inde

Le Premier ministre indien Narendra Modi et le président afghan Ashraf Ghani ont inauguré samedi un barrage hydroélectrique dans l'ouest de l'Afghanistan, un ouvrage de 290 millions de dollars financé par New Delhi, proche partenaire régional de Kaboul.

Le barrage de Salma, baptisé "barrage de l'amitié afghano-indienne", produira dès l'an prochain 42 mégawatts (MW). Il alimentera en électricité notamment la grande ville d'Hérat, à 170 km en aval, selon la présidence afghane. Car après 35 ans de conflits, l'Afghanistan manque cruellement d'infrastructures et les Afghans doivent affronter des coupures de courant à répétition.

Toujours d'après le cabinet de M. Ghani, le barrage permettra d'irriguer 80.000 hectares de terre, soit environ huit fois la superficie de Paris intra-muros.

Depuis Hérat, MM. Modi et Ghani ont appuyé ensemble sur un bouton qui a mis en marche les turbines. "Nous espérons que ce barrage ouvrira la voie à la construction de nombreux autres projets", s'est exclamé Ashraf Ghani.

L'Inde a déboursé 290 millions de dollars pour financer le barrage. En décembre dernier, Narendra Modi avait déjà fait le déplacement jusqu'à Kaboul pour inaugurer le nouveau Parlement afghan, un bâtiment ayant coûté 90 millions de dollars, financé là aussi intégralement par l'Inde.

Le barrage de Salma avait déjà été envisagé dans les années 1970, mais l'invasion soviétique, la guerre civile puis l'insurrection des talibans ont constamment repoussé sa mise en chantier.

"Aujourd'hui, le courageux peuple afghan envoie le message que les forces destructrices et mortifères, celles qui prospèrent sur le déni et la domination, ne l'emporteront pas", a déclaré M. Modi.

L'Inde est l'un des plus proches partenaires régionaux du gouvernement afghan. Ce dernier entretient des relations houleuses avec leur voisin commun, le Pakistan, dont un haut responsable a récemment admis que son pays offrait un asile sûr aux dirigeants des talibans afghans.

Fin mai, l'Inde et l'Afghanistan ont joint leurs forces avec l'Iran et signé un accord pour développer le port iranien de Chabahar. Les trois partenaires entendent en faire un hub sur l'océan Indien afin d'accroître leurs échanges commerciaux.

str-mam-gde/ia

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!