NOUVELLES
02/06/2016 06:17 EDT | Actualisé 03/06/2017 01:12 EDT

Washington adopte de nouvelles règles pour encadrer le commerce de l'ivoire

WASHINGTON — De nouvelles règles annoncées jeudi par le gouvernement américain encadrent encore plus sévèrement le commerce de l'ivoire provenant des défenses d'éléphants africains.

Il est illégal depuis des décennies d'importer cet ivoire aux États-Unis à des fins commerciales ou d'exporter de l'ivoire brut. Les nouvelles règles touchent le commerce de l'ivoire entre États américains.

Des responsables du Fish and Wildlife Service, une agence fédérale américaine, expliquent que l'ivoire illégal, une fois sur le marché, devient presque impossible à distinguer de l'ivoire légal utilisé par exemple pour fabriquer des manches de couteaux ou des boules de billard, ce qui nécessitait l'adoption de nouvelles restrictions.

Les nouvelles règles interdisent aussi l'exportation de produits d'ivoire, à l'exception des antiquités de plus de 100 ans.

Les instruments de musique, les meubles et les armes à feu qui contiennent moins de 200 grammes d'ivoire peuvent toujours être vendus d'un État à l'autre, à condition que l'ivoire représente moins de la moitié de la valeur et du volume de l'objet.

Les chasseurs qui tuent un éléphant africain ne pourront dorénavant importer que deux trophées par année.

Les organisations environnementales sont plutôt satisfaites des nouvelles règles.