NOUVELLES
02/06/2016 04:54 EDT | Actualisé 03/06/2017 01:12 EDT

Vingt dirigeants haïtiens ne peuvent plus voyager

PORT-AU-PRINCE, Haïti — Neuf anciens dirigeants électoraux haïtiens et onze anciens ministres du gouvernement de l'ex-président Michel Martelly ont reçu l'ordre de ne pas sortir du pays.

Le procureur Danton Léger a émis cette directive après la publication d'un rapport qui recommande la reprise du scrutin présidentiel en raison d'une fraude importante.

Mercredi, l'ancien premier ministre Evans Paul et des ministres qui étaient membres de son administration ont confirmé qu'ils sont visés par cette décision.

M. Paul a toutefois dit que personne n'a le droit de restreindre sa liberté de déplacement. Ses anciens collègues et lui tentent maintenant de faire retirer leurs noms de cette liste.

Le ministre de la Justice Camille Édouard fils a dit que le gouvernement intérimaire n'a rien à voir avec cette décision.

M. Léger n'a pas répondu à une demande de commentaires.