NOUVELLES
02/06/2016 03:41 EDT | Actualisé 02/06/2016 04:06 EDT

Texas: une enseignante dit avoir été mise enceinte par son élève de 13 ans

Une enseignante de Houston, au Texas, s'est rendue à la police après avoir eu des relations sexuelles avec un de ses élèves âgé de 13 ans.

Alexandria Vera, 24 ans, serait tombée enceinte de l'enfant de 13 ans, selon les procureurs du Harris County, mais aurait ensuite subi un avortement. La jeune femme enseigne l'anglais à l'école secondaire Stovall. L'enseignante et l'élève auraient eu des relations sexuelles presque tous les jours pendant 9 mois, et Mme Vera a déclaré qu'ils étaient «amoureux», selon KHOU.

Elle fait face à des accusations d'abus répétés d'un enfant. Les services de protection de la jeunesse enquêtent maintenant sur la famille du jeune garçon, car ses parents auraient accueilli favorablement la relation.

«Cet enfant était toujours au domicile de Mme Vera, et elle a toujours dit aux voisins que c'était son frère», a déclaré un voisin à KHOU sous le couvert de l'anonymat.

Les autorités ont déclaré que l'enseignante a admis avoir initié une relation sexuelle avec le garçon, qui n'était pas encore âgé de 14 ans au début de la relation, en septembre 2015, selon des informations obtenues par Click2Houston.

L'enseignante a affirmé que les parents du garçon étaient au fait de la relation, et qu'ils laissaient leur fils dormir chez elle. Ils l'auraient aussi invité à des événements familiaux.

Selon des documents de cour, elle est tombée enceinte en janvier, mais a subi un avortement lorsque les services de protection de la jeunesse se sont présentés à l'école en février. Les autorités lui ont posé des questions au sujet de la relation, qu'elle a nié à l'époque.

Mme Vera travaillait pour cette école depuis deux ans lorsque la relation a débuté, selon le National Post.

Elle a été suspendue en avril, a déclaré par voie de communiqué la commission scolaire indépendante d'Aldine. Elle est en congé administratif et saura en juin si elle perdra ou non son emploi.

La jeune femme a aussi une fillette de quatre ans, selon KHOU. Elle a été libérée mercredi après avoir payé une caution de 100000 $.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l'anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

  • Kat Cambareri
  • Kat Cambareri
  • Kat Cambareri
  • Kat Cambareri
  • Kat Cambareri
  • Kat Cambareri
  • Kat Cambareri
  • Kat Cambareri