BIEN-ÊTRE
02/06/2016 11:06 EDT | Actualisé 02/06/2016 11:16 EDT

Le témoignage émouvant de cette jeune femme atteinte de la maladie de Crohn

Pas facile d'exposer sur la toile, aux yeux de tous, sa poche de stomie et ses larges cicatrices. Pourtant, Aimee Rouski, souffrant de la maladie de Crohn, l'a fait sur sa page Facebook le 25 mai dernier. Une publication qui, depuis, est devenue virale.

Cette internaute a voulu faire entendre sa voix à travers un message positif, pour que les personnes atteintes de la même maladie qu'elle n'aient plus honte de leur corps ni de leur stomie. La stomie relie un morceau d'intestin à la paroi de l'abdomen, et permet ainsi d'évacuer les selles et l’urine dans une poche.

«Je voulais faire ça depuis longtemps parce que je vois toujours des messages positifs en ce qui concerne le poids, mais très peu sur les maladies invisibles. Tout d'abord, je suis atteinte de la maladie de Crohn, une maladie incurable, grave, qui a failli me tuer. Ce n'est pas juste un mal de ventre, comme beaucoup semblent penser. Les personnes qui ont cette maladie passent par de nombreux traitements, et même de la chirurgie. La maladie de Crohn m'a laissée avec une stomie (...). Je me suis toujours fait une raison avec ce qui m'est arrivé, mais beaucoup de gens ont des difficultés à accepter tout ça. Votre entourage vous aimera toujours, et vos proches vous trouveront toujours belle. Vous n'avez pas à avoir honte de votre maladie, elle n'a pas à vous embarrasser.»

Crohn est une maladie inflammatoire chronique intestinale, qui peut atteindre tout le tube digestif, et qui se développe généralement sur le côlon ou une partie de l'intestin grêle ou de l'anus. Elle provoque, entre autres, des douleurs abdominales, des diarrhées, des fissures anales, des saignements rectaux, ainsi qu'une perte de poids.

La maladie évolue par phases de rémissions et de poussées, et touche tout autant les femmes que les hommes. Les origines de la maladie de Crohn sont actuellement encore très peu connues, mais un facteur génétique est toutefois identifié. Elle touche entre 4 et 5 personnes sur 100 000.

VOIR AUSSI :

La maladie de Crohn peut être sexy!