NOUVELLES
02/06/2016 00:06 EDT | Actualisé 02/06/2017 01:12 EDT

Réfugiés du Sri Lanka: passeports nationaux émis à ceux qui ont fui la guerre

COLOMBO, Sri Lanka — Le Sri Lanka annonce la levée de l'interdiction d'émettre des passeports aux citoyens du pays qui ont fui la guerre afin de se réfugier ailleurs dans le monde.

Des milliers de citoyens ont fui le Sri Lanka pendant la guerre meurtrière qui a duré 26 ans avant de prendre fin en 2009. Les forces gouvernementales ont alors vaincu les rebelles des Tigres tamouls.

Le ministère des Affaires étrangères affirme que la directive interdisant ces émissions de passeports a bafoué les droits fondamentaux de citoyens qui ont été contraints à l'exil.

Lors de la campagne ayant précédé son élection l'an dernier, le gouvernement sri lankais a promis des mesures garantissant plus de libertés et de droits aux citoyens.

Le gouvernement précédent du président Mahinda Rajapaksa a quant à lui été soupçonné de nombreuses violations des droits humains. Lorsqu'il était au pouvoir, il considérait les journalistes et activistes ayant quitté le pays comme étant des traîtres et des conspirateurs pour renverser le gouvernement avec l'aide de forces étrangères.