NOUVELLES
02/06/2016 05:51 EDT | Actualisé 03/06/2017 01:12 EDT

Nouveaux tests: Un boxeur turc qui a participé aux JO de 2012 est épinglé

LAUSANNE, Suisse — Un boxeur turc a été provisoirement suspendu après que son échantillon prélevé aux Jeux olympiques de Londres en 2012 se soit révélé positif aux drogues de performance.

L'Association internationale de boxe amateur (AIBA) a déclaré qu'Adem Kilicci avait échoué à un test aux stéroïdes. Le pugiliste et la fédération turque de boxe ont été informés des résultats et de sa suspension.

Kilici s'était incliné en quarts de finale dans la catégorie des 75 kg à Londres.

Le CIO a procédé à une nouvelle série de tests antidopages sur les échantillons recueillis aux Jeux de Pékin en 2008 et de Londres en 2012, et il vise spécifiquement les athlètes qui pourraient participer aux Jeux de Rio de Janeiro cet été. L'AIBA a indiqué que Kilici s'était qualifié pour les Jeux de Rio.

Le CIO a rapporté la semaine dernière qu'il avait épinglé 23 nouveaux athlètes qui ont participé aux Jeux de Londres, et 32 autres à Pékin.

D'autre part, une cycliste sur piste russe a été suspendue. L'Union cycliste internationale (UCI) a mentionné que Yekaterina Gnidenko avait été suspendue après avoir échoué à un nouveau test antidopage réalisé sur un échantillon qui avait été obtenu peu de temps avant les Jeux olympiques de Londres en 2012.

Le Comité olympique russe a indiqué que huit de ses athlètes figuraient parmi les 23 nouveaux qui ont participé aux Jeux de Londres et qui ont été pris en défaut par le CIO.