NOUVELLES
02/06/2016 14:53 EDT | Actualisé 03/06/2017 01:12 EDT

Nationals: Daniel Murphy dépasse les attentes et flirte avec les ,400

WASHINGTON — Un joueur qui frappe pour près de ,400 est le moteur offensif des Nationals de Washington. Et son nom n'est pas Bryce Harper.

Le deuxième-but Daniel Murphy est le frappeur de l'heure. Il n'a pas ralenti la cadence après avoir aidé les Mets de New York à atteindre la Série mondiale l'automne dernier et il a même atteint un autre niveau.

Murphy domine les Ligues majeures avec une moyenne de ,394 après deux mois. Il a aussi cogné neuf circuits et produit 34 points.

«Il fait bien à tous les niveaux, a dit le gérant Dusty Baker. Et nous allons l'aider à continuer dans la même direction. Nous sommes heureux de compter sur lui.»

Les attentes étaient élevées pour Murphy quand il a signé un contrat de trois saisons et 37,5 millions $ US avec les Nationals. Il avait beau avoir connu un excellent mois d'octobre, personne ne s'attendait à ce qu'il domine les Majeures avec 78 coups sûrs cette saison et qu'il soit l'élément clé de l'attaque des Nationals.

Jeudi, Murphy a été nommé joueur par excellence du mois de mai dans la Ligue nationale. Il a cogné 47 coups sûrs au cours du mois, égalant un record d'équipe qui appartenait à Al Oliver et Marquis Grissom, à l'époque des Expos de Montréal.

Murphy pourrait s'insérer parmi les légendes s'il devenait le premier joueur depuis Ted Williams en 1941 à maintenir une moyenne d'au moins ,400 au cours d'une saison.

«Présentement, il ne pense pas à frapper pour ,400, a dit Baker. Il garde les choses simples en se concentrant sur chaque manche, chaque présence au bâton.»

Comme beaucoup de joueurs, Murphy est superstitieux et il n'aime pas parler de ses succès au bâton. Âgé de 31 ans, Murphy parle de «chance» pour expliquer son bon début de saison. Il dit aussi qu'il s'amuse beaucoup puisque les Nationals sont en première position dans leur section et accumulent les victoires.

«Les balles tombent aux bonnes places, a dit Murphy. Je suis encore dans une bonne formation, ici à Washington. Je frappe bien la balle. Tout le monde joue bien ici et je pense que nous sommes dans une position enviable.»