Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'ex-lieutenante-gouverneure du Québec Lise Thibault obtient sa libération conditionnelle

L'ancienne lieutenante-gouverneure du Québec Lise Thibault, qui a purgé le sixième de sa peine de 18 mois, obtient une sortie préparatoire à sa libération conditionnelle et peut rentrer chez elle.

Cette permission lui a été accordée par la Commission des libérations conditionnelles du Québec, mais non pas sans réserves.

Le comportement de Lise Thibault a été « adéquat » pendant son incarcération, mais la Commission s'inquiète de son attitude face à ses crimes.

« La Commission constate que vous avez de la difficulté à admettre votre responsabilité dans les délits. Vous avez tendance à nier votre intention frauduleuse. [...] La Commission doit se demander si le fait de nier ou de vous déresponsabiliser constitue un facteur de risque », peut-on lire dans la décision rendue le 31 mai.

Une évaluation des services correctionnels a toutefois établi que Lise Thibault représentait un faible risque de récidive.

Plusieurs conditions

À l'extérieur des murs de la prison, l'ancienne lieutenante-gouverneure devra se rapporter régulièrement à son agent correctionnel.

Selon les exigences de la Commission, Lise Thibault devra aussi « entreprendre un suivi psychologique, afin de poursuivre [sa] réflexion quant à [sa] responsabilisation. »

Il lui est aussi interdit d'occuper une fonction ou de s'impliquer dans des activités où elle aurait à gérer des fonds.

Rendez-vous médicaux manqués

Le rapport de la Commission révèle aussi que, pendant son incarcération, Lise Thibault a refusé de se rendre à l'hôpital pour être suivie par un neuropsychologue pour des pertes de mémoire et des troubles liés à l'épilepsie.

Mme Thibault a fait valoir à la commission qu'elle voulait garder sa « dignité » et éviter de se présenter à l'hôpital menottes aux poignets.

Voir aussi:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.